Soutenez Armenews !
Rubrique
"

Le Haut-Karabakh n’est qu’une étape pour la Turquie et l’Azerbaïdjan


La signature de l’accord de cessez-le-feu au Haut-Karabakh entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie le 10 novembre laisse un goût amer à l’Arménie qui assiste « à un rétrécissement historique et inédit de son espace civilisationnel », explique à Aleteia Tigrane Yégavian, journaliste et auteur de l’ouvrage « Minorités d’Orient, les oubliés de l’Histoire ». Une situation douloureuse dans laquelle la France peine à trouver sa place.
Lire la suite, voir lien plus bas









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés