Soutenez Armenews !
VOEU DE SOUTIEN Rubrique

Saint-Etienne appelle à la « reconnaissance de la souveraineté du Haut-Karabakh et la protection de son peuple »


La liste des villes et régions appelant à la reconnaissance de l’Artsakh par la France ne cesse de s’allonger : par un voeu adopté le 16 novembre à la majorité (seul le groupe communiste s’est abstenu), la ville de Saint-Etienne appelle très clairement à la « Reconnaissance de la souveraineté du Haut-Karabakh et la protection de son peuple ».

« Ce soir, je suis très heureux que nous ayons pu nous mettre d’accord sur ce texte », a déclaré lors du Conseil municipal le maire LR de la ville, Gaël Perdriau. Dans un discours de plusieurs minutes, il a confié son émotion : « Je vous avoue que j’ai très mal vécu ces dernières semaines : j’ai eu honte. Honte de mon pays, la France, de son inaction, de sa facilité à observer des massacres, des conditions barbares et inhumaines sans lever le petit doigt. J’ai d’autant plus mal qu’en 2018, j’ai adressé un courrier au président de la République, lui rappelant qu’il appartenait au groupe de Minsk et, qu’à ce titre, il devait, il avait le devoir de prendre des initiatives pour proposer des solutions de sortie de crise. Il avait là, dans cette période de paix relative, l’opportunité de trouver une solution diplomatique pour mettre fin à des années et des années de conflit. Et le pire est arrivé, avec ces scènes qui nous ont tous frappées. Et je garde en tête les dernières images livrées hier soir au journal de TF1, où l’on voit ces familles quitter leur terre, leurs maisons, préférant y mettre le feu. »

<span class="caps">JPEG</span> - 65.9 ko

Pierrick Courbon, conseiller départemental de la Loire et conseiller municipal et métropolitain de Saint-Etienne, militant de gauche, s’est félicité de l’adoption de ce texte - « Un message de solidarité sans ambiguïté ».

Seul le groupe communiste n’a pas pris part au vote, regrettant le rôle donné à la Turquie d’Erdogan dans ce voeu. « La ville de Saint Etienne ne peut pas faire comme si cela n’existait pas. Ses élus ne peuvent pas s’inscrire dans une version tronquée de cette guerre », a regretté l’une de ses membres, Christel Pfistesr.

Une aide de 30 000 € a également été votée pour venir en aide à la population martyrisée et déplacée.

La vidéo des discussions autour de ce voeu lors du Conseil municipal à retrouver ici (on y parle de l’Artsakh à partir de 6:12:50) : https://www.saint-etienne.fr/actualites/visionnez-conseil-municipal-16-novembre

L’intégralité du voeu à lire ci-dessous :

<span class="caps">JPEG</span> - 100.1 ko

<span class="caps">JPEG</span> - 57.3 ko

par Claire le jeudi 19 novembre 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés