Soutenez Armenews !
FACEBOOK Rubrique

L’hommage de Patrick Malakian à son père, Henri Verneuil, à l’occasion du centenaire de sa naissance


Patrick Malakian a rendu hommage sur sa page Facebook à son père, Henri Verneuil, dont on fête aujourd’hui le centenaire de sa naissance. Voici son post :

"15 octobre 1920.
15 octobre 2020.

C’était exactement il y a 100 ans, dans un petit village de pêcheurs, Rodosto, au sud de Constantinople, que voyait le jour Achod Malakian dit Henri Verneuil.

J’aurais aimé pouvoir te souhaiter cette anniversaire dans d’autres circonstances.
L’UNESCO avait inscrit cette date à son calendrier officiel et c’est « en fanfare » ou plutôt avec un orchestre philharmonique que nous avions prévu de te célébrer.
Malheureusement l’histoire en a décidé autrement. Je ne te parle pas de cette pandémie qui fait les affaires des gouvernements mondiaux en mal de pouvoir et de control, non, je parle de cette guerre au fin fond du Caucase qui décime des centaines d’hommes, de femmes, d’enfants et qui n’intéresse personne. Cette guerre qui oppose suivant ta nationalité, ton métier ou ta religion, islamistes à chrétiens, séparatistes à terroristes, Arménien à Azerbaïdjanais.

J’espère que tu n’as pas un programme trop chargé aujourd’hui parce que je ne vais pas pouvoir être court...

Je vous en veux à toi et à Maman. Je vous en veux parce que vous nous avez élevé avec des valeurs. Des vraies. Des sincères. Des profondes.
Et aujourd’hui, ces valeurs me font mal.

Je vais commencer par te parler de la France. Ma France. Pas la tienne. Pas celle qui vous a accueilli il y a plus de cent ans alors que vous étiez apatrides. Pas celle à qui vous avez rendu au centuple cette dette que vous croyiez devoir.
Aujourd’hui ma France vous, nous crache à la gueule et j’ai honte d’être Français.
La France d’aujourd’hui condamne la Russie pour avoir essayer d’empoisonner un opposant, ou encore pour avoir envahi l’Ukraine mais laisse faire la Turquie et l’Azerbaïdjan lorsqu’ils massacres des centaines d’Arméniens.
Alors pourquoi cette attitude ?
Si l’on en croit notre porte parole de l’Europe et des affaires étrangères c’est pour garder sa légitimité en tant que co-président du groupe de Minsk. Tu sais c’est ce groupe qui a été crée la même année que tu sortais « Mayrig » et « 588 rue Paradis »
Sérieusement ? Co-président du groupe de Minsk ? Depuis presque 30 ans que ce groupe existe il n’a servi A RIEN !
Tu as toujours essayé de m’expliquer les choses que je ne comprenais pas alors aujourd’hui je te pose cette question : est-ce que notre seigneur croit vraiment à ces conneries quand il nous les sert ou est-ce qu’il se dit simplement qu’une fois de plus on va s’offusquer et passer à autre chose ?
Quant à la raison d’État avec quelques arrières pensées de ventes hypothétiques d’automobiles, d’Airbus ou d’usines clefs en main, elle est tout aussi honteuse que ses excuses. Elle n’est que le reflet de ce qu’on appelait il y a bien longtemps chez mes grands parents : vendre son âme pour un plat de lentilles. J’espère pour sa blanchisserie que notre roi les digérera bien...
C’est comme tous ces élus qui viennent à nos réunions, nos dîners ou nos galas et qui passent leur temps à lire un discours qui retrace notre histoire ! Nous la connaissons par cœur et nous ne sommes pas là pour leur faire passer un test de lecture ! Il va falloir qu’ils arrêtent aussi de nous prendre comme exemple d’intégration quand ça leur sert s’ils ne sont pas capable d’AGIR quand c’est une question de vie ou de mort. Et le mot AGIR n’a jamais été synonyme de « la condamnation des événements et de l’attitude des autorités compétentes » !
Pour avoir vécu à tes côtés pendant plus de 40 ans, je peux me permettre de parler en ton nom en leur demandant de ne plus te citer dans leur discours, ils ne sont pas dignes d’exploiter ton nom, ton parcours et tes valeurs.

Je ne vais pas m’attarder sur le deuxième guignol co-président de ce groupe, Donald Trump (ce n’est pas une blague papa, il s’appelle vraiment Donald !). Je crois que malheureusement tu ne croirais pas ce que je te dirais de lui ! Toi qui a tellement lu pour te cultiver, te renseigner, ouvrir ton esprit. Saches simplement qu’au-delà de 280 caractères il n’est plus capable de réfléchir ! (Je t’expliquerai ce qu’est un tweet une autre fois).
Ceci dit la chambre des représentants et le congrès ont reconnus le génocide de 1915, il y a plus de 1 250 000 americano-arméniens aux états unis et les écrits officiels d’Henry Morgenthau senior font toujours référence.

Alors qu’en est-il du troisième co-président, Vladimir Poutine. Je vais te dire franchement, c’est le seul à pouvoir mettre un terme à ce conflit. Il le sait. Tout le monde le sait. Face au monde, il a aujourd’hui une place énorme à prendre, mais va savoir pourquoi, il ne veut pas la prendre.

Je ne peux bien entendu pas t’écrire cette lettre sans te parler du sultan Erdogan.
Tu t’en doutes déjà, mais rien n’a changé depuis ton départ. En fait ca a même empiré. Ses rêves de panturquisme sont de plus en plus flagrant, il continue d’emprisonner le moindre opposant, il est toujours en tête sur la liste d’Amnesty International et des défenseurs des droits de l’homme qui le place régulièrement dans les pays où l’on torture les prisonniers politiques. C’est sans doute ce qui l’autorise régulièrement à donner des leçons de sérénité, de démocratie et d’humanisme à mon pays, la France !
Il ne considère l’arménien que massacré, silencieux et amnésique.
Il continue de manipuler dans ses officines, à l’aide de quelques pseudo-historiens et de quelques élus à sa solde à travers le monde, une vérité historique révisionniste, plus de 105 années après les évènements. Mais peut-on lui en vouloir, tout le monde se couche devant lui.

Pour terminer je vais te parler de l’arménie. J’y suis allé pour la première fois grâce à toi en 1991. Depuis j’y suis retourné une quinzaine de fois et j’y ai vu son évolution. Humaine, politique, économique. Tu serai fière d’être arménien. Comme moi, et oui, j’ai la double nationalité papa. Je savais que ca te ferais plaisir. C’est un pays ou l’art et la culture sont soutenues, défendues, respectées (peut-être que notre Jupiter devrait en prendre exemple). C’est un pays ou aujourd’hui des enfants meurent au combat. Pas parce qu’ils font le guet au pied d’un immeuble de dealer mais parce qu’ils défendent leurs vies, celles de leurs familles et leur patrie qu’ils aiment profondément, eux...

<span class="caps">JPEG</span> - 53.7 ko

Bref avant de souffler avec toi ces 100 bougies, il me reste à conclure.

J’ai la double nationalité mais je suis Français avant tout, alors pour couper court à cette tendance du « rentrer chez vous si vous n’êtes pas content » je vais rester en France. Mais comme vous nous l’avez appris avec maman, quand on est pas content, ou on ferme sa gueule ou on agit. Donc inutile de dire qu’aux prochaines élections mon bulletin de vote n’ira pas à M.Macron et qu’il peut compter sur moi pour militer activement contre lui (que les partis existant ne se réjouissent pas trop vite, c’est pas mieux).

Pour Donald, attendons le 4 novembre en espérant qu’il y aura un sursaut de bon sens de l’autre côté de l’Atlantique.

Pour Vladimir... c’est le moment.

Pour Erdogan et Aliyev, ne jamais oublier l’opération Némésis. Quand on a plus rien à perdre, l’homme est toujours plus fort, plus inventif et plus efficace...

Pour l’arménie, ce dessin de Hoviv est tellement parlant. C’est la différence entre toi et tous ces hommes. ce qu’il y a dans ton cœur est éternel, sincère et indestructible.

Je vous en veux mais je vous remercie. Vos valeurs sont mes valeurs. J’en suis fière. Je les assume. Je les défends. Je les revendique.

Joyeux anniversaire Papa, reste ou tu es, ici-bas c’est pas très joli."

par Claire le jeudi 15 octobre 2020
© armenews.com 2020