Soutenez Armenews !
MEMORIAL DE LA SHOAH Rubrique
"

En toute intimité, Anny Romand a lu des extraits de son ouvrage « Ma Grand’mère d’Arménie »


En 2014, Anny Romand, actrice, écrivaine et traductrice, découvre un carnet, rédigé en arménien, français et grec par sa grand-mère, rescapée du génocide des Arméniens. Elle en tirera un poignant ouvrage, Ma Grand’mère d’Arménie. L’auteure y consigne l’indicible barbarie, ce qu’elle voit, ce qu’elle subit. Elle réussit à s’enfuir et finit par accoster à Marseille. A Anny, sa petite-fille qu’elle va élever, elle raconte indéfiniment la tragique aventure où ont été engloutis son bébé Aïda, son mari et tant d’autres membres de sa famille. Confrontant le souvenir de ces conversations et les terribles descriptions du (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés