Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

Selon un expert en cybersécurité les attaques DDoS contre les médias arméniens sont très probablement menées par les services spéciaux azerbaïdjanais


Les attaques DDoS contre les médias arméniens sont très probablement menées par les services spéciaux de l’Azerbaïdjan ou par un organisme similaire impliquant des milliers de citoyens azerbaïdjanais, a déclaré l’expert en cybersécurité Samvel Martirosyan dans un message sur Facebook.

Auparavant, le Conseil national de sécurité arménien avait déclaré qu’il avait traqué les tentatives des services spéciaux azerbaïdjanais d’obtenir des informations sur les forces armées arméniennes via les réseaux sociaux. Le vice-Premier ministre arménien Tigran Avinyan a déclaré aujourd’hui qu’il n’y avait pas de fuite d’informations à partir des bases de données arméniennes.

« Une douzaine de médias de masse arméniens ont été victimes d’attaques DDoS aujourd’hui », a écrit Samvel Martirosyan, ajoutant que les services spéciaux azerbaïdjanais avaient distribué aux citoyens un logiciel spécial qu’ils installaient sur leur ordinateur pour se joindre aux attaques contre les sites web arméniens.

Samvel Martirosyan a déclaré que lui et d’autres experts étaient arrivés à cette conclusion pour un certain nombre de raisons. Ainsi, parmi les ordinateurs attaquants, il y a des appareils avec des milliers d’adresses IP azerbaïdjanaises, tandis que les groupes de hackers azerbaïdjanais n’ont signalé aucune attaque.

« Le nombre d’appareils impliqués peut signifier que des pirates informatiques azerbaïdjanais ou des services spéciaux ont infecté un grand nombre d’ordinateurs de citoyens azerbaïdjanais, ou que des citoyens participent délibérément à l’attaque », a ajouté l’expert.

Il a également déclaré que la participation délibérée à l’attaque indique qu’un logiciel spécial a été distribué aux citoyens ainsi que des instructions sur la façon de l’installer et de l’utiliser.

Selon Samvel Martirosyan, le logiciel, très probablement un logiciel open source tel que LOIC, HOIC, aurait pu être distribué à des responsables gouvernementaux ou à des représentants des structures au pouvoir.

par Stéphane le dimanche 2 août 2020
© armenews.com 2020