LA PROVENCE Rubrique

Missak et Mélinée Manouchian, du Mont-Valérien au Panthéon : un travail qui a pris racine à Marseille il y a 10 ans


Le 21 février, 80 ans après son exécution au Mont-Valérien, le poète et humaniste Missak Manouchian fera son entrée au Panthéon avec sa veuve Mélinée, au nom des 22 résistants étrangers communistes de son groupe. Le fruit d’un travail mené dans l’ombre par des élus et des associatifs, qui a pris racine à Marseille il y a près de 10 ans.

Lire la suite









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.