Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique
"

Nalbandian : rendre à César


Il est plus facile de faire rayonner une grande puissance qu’un petit État pauvre et enclavé. Surtout lorsque celui-ci est en butte à des voisins réputés riches et importants qui conspirent à sa perte. Eu égard à cette donne, la diplomatie arménienne a d’autant plus de mérite à faire valoir les atouts du pays. Et à marquer des points. La signature, le 25 novembre, de l’accord de partenariat global et renforcé (CEPA) avec l’Europe, suivi le lendemain de l’annonce officielle de l’organisation du 17e sommet de la francophonie à Erevan, sont à mettre au crédit de cette politique proactive d’ouverture. Un (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés