EDITORIAL Rubrique

Des parlementaires français en Syrie


La visite de 4 parlementaires français en Syrie fin février, et leur rencontre avec Bachar El Assad, a suscité les plus vives critiques de l’actuel président de la République et de son prédécesseur, qui pour une fois sont tombés d’accord. Faut-il s’étonner de cette unanimité ? Vu de France, le chef de l’État syrien, ou du moins ce qu’il en reste, apparaît comme un personnage infréquentable, un « boucher » qui a « massacré son propre peuple ». Soit. Mais que penser alors de Daech, sa seule alternative concrète sur le terrain ? Et des deux, qui représente le plus grave danger, pour la région, l’occident, l’humanité en (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.