Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique
"

L’honneur perdu de la Cour européenne des Droits de l’homme


Dans un arrêt qui restera comme une honte absolue dans l’histoire de la Cour Européenne des droits de l’homme, cette instance, qui n’a jamais aussi mal porté son nom, vient de donner raison le 17 décembre à Dogu Perincek, négateur revendiqué du génocide des Arméniens. Cet organisateur du Comité Talaat (le « Hitler » turc), avait intenté un recours contre une décision de la justice suisse qui lui avait infligé une amende pour ses déclarations négationnistes. Cet individu, entre autres dirigeants du parti de travailleurs turcs (un groupuscule nationalisto-stalinien), avait en effet prétendu lors d’un meeting à (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés