Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
ÉDITORIAL Rubrique

Fabius-Davutoglu : La dernière trahison


Le gouvernement ne remettra pas sur le métier la loi sur le génocide arménien. C’est en substance ce qu’a déclaré sans aucune espèce d’état d’âme apparent le ministre des Affaires étrangères français, lors d’une conférence de presse avec son homologue turc Ahmet Davutoglu, en visite à Paris le 5 juillet. En réponse, ce dernier a confirmé la levée de sanctions turques contre la France, consécutive au vote de la loi Boyer, pénalisant le négationnisme. Sauf démenti rapide du chef de l’Etat, les choses semblent donc claires. Le gouvernement PS, à peine arrivée au pouvoir, a cru urgent de céder à la pression d’Ankara, (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés