Soutenez Armenews !
EDITO Rubrique
"

Que font les puissances ?


Décidément, la parole des dirigeants turcs de l’AKP ne manque pas d’élasticité. L’encre n’a pas eu le temps de sécher sur les protocoles en vue d’une normalisation des relations arméno-turques, qu’Ankara revient sur ses engagements en subordonnant la ratification de ce document à des concessions arméniennes sur le conflit du Karabagh. Une clause qui ne figure nulle part dans la feuille de route officialisée le 10 octobre à Zurich. La question se pose donc de savoir pourquoi la Turquie a accepté les termes de ces protocoles, si c’était pour en contester l’application une fois signée ? Si elle ne voulait pas (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés