MANIFESTATION Rubrique

N. Pachinian : « Les coups de feu tirés sur les victimes du 1er mars visaient chacun de nous »


Des milliers de personnes, avec à leur tête le Premier ministre Nikol Pachinian, ont défilé vendredi dans le centre-ville d’Erevan pour marquer le onzième anniversaire des manifestations postélectorales dans la capitale arménienne, qui ont coûté la vie à dix personnes.
La foule s’est rendue silencieusement de la place de la Liberté jusqu’au site d’affrontements violents entre les forces de sécurité et les manifestations de l’opposition qui ont éclaté le 1er mars 2008. Pachinian a déposé des fleurs sur place, à l’instar de nombreux autres manifestants.
« Aujourd’hui, le 1er mars 2019, je tiens à préciser que (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.