ARMENIE

Nikol Pashinyan : Nous avons réussi dans notre lutte contre les monopoles


Le Forum économique mondial de Davos a publié son rapport annuel de la compétitivité des 140 pays. L’indice global sur la compétitivité macroéconomique est calculé à partir de 12 piliers de 114 variables, lesquels sont répartis en trois catégories, à savoir les exigences de base (institutions, infrastructures, stabilité macroéconomique, santé, enseignement primaire), les moteurs de développement (efficacité du marché des biens, marché du travail et du marché financier) et l’innovation et la sophistication (la sophistication des affaires et l’innovation). Les dix meilleurs pays par la compétitivité de leur marché sont les Etats-Unis, le Singapour, l’Allemagne, la Suisse, le Japon, les Pays-Bas, Le Hong-Kong, le Royaume-Uni, la Suède et le Danemark.

En 2017 la note générale de l’Arménie était de 73 contre 70 en 2018.

Les points faibles de l’Arménie se situent au niveau des infrastructures, de la stabilité macroéconomique, la taille du marché, du système financier.

Les points forts de l’Arménie sont les marchés de l’emploi, et des biens.

Le Premier ministre a fait référence au rapport, en particulier il a dit que l’Arménie avait réussi considérablement dans la lutte contre les monopoles, car elle avait amélioré sa position de 9 points et s’était retrouvée à la 19e position.

« Cela prouve que la communauté internationale reconnaît que nous avons enregistré des succès considérables dans la lutte contre les monopoles en 2018. Cet indicateur est un facteur important pour les investisseurs potentiels qui peuvent voir que l’Arménie se trouve parmi les 20 meilleurs pays par le critère antimonopole »,a -t-il noté sur sa page Facebook.

par Stéphane le jeudi 14 février 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...