TURQUIE

Revue de la presse turque 04.02.2019


Sabah : « Sommet important Turquie-UE »

La réunion du Conseil de partenariat Turquie-UE, réalisée dernièrement en 2015, aura lieu le 15 mars. Cette réunion est importante du point de vue des relations entre les deux parties. Ankara est en faveur de l’étude constructive des relations avec l’UE. Le sommet montre que la Turquie est un partenaire d’une importance stratégique pour l’UE et qu’elle continue d’être un pays candidat à l’adhésion.

Haber Turk : « Plus de 13 millions de touristes sont arrivés en 2018 à Istanbul »

Istanbul a accueilli 13 millions 433 mille 101 touristes en 2018. Le nombre de touristes a augmenté de 24% par rapport à l’année précédente. Le pays d’origine du plus grand groupe de touristes est l’Allemagne, avec 1 million 71 mille 634 touristes.

Star : « L’exportation de fraises a augmenté de 95% par rapport à l’année précédente »

L’exportation turque de fraises a rapporté 95% de plus en 2018 par rapport à l’année précédente, s’élevant ainsi de 12 millions 283 mille dollars à 23 millions 975 mille dollars. La Turquie a exporté 20.113 tonnes de fraises en 2018, contre 13.678 tonnes en 2017. Le plus gros client de la Turquie dans ce secteur est la Russie, suivie de la Roumanie.

Hurriyet : « Les meubles exposés dans les séries sont exportés vers 179 pays »

Le secteur des séries et films turcs contribuent aussi bien au tourisme qu’à l’exportation. Les présentations et publicités influencent directement le tourisme et l’exportation. Chaque année plus de 100 séries sont produites. Elles sont exportées vers 156 pays et suivies par 500 millions de personnes à travers le monde. Le secteur du mobilier turc a réalisé une exportation vers 179 pays de l’ordre de 3 milliards 134 millions de dollars. L’utilisation des meubles turcs dans les séries et films, a ainsi fortement contribué à l’exportation et au tourisme.

Yeni Safak : « Le monde entier est à la poursuite du chien berger turc »

Les chiens bergers appelés « Aksaray Malaklısı » sont convoités dans de nombreux pays du monde, notamment européens, latino-américains (Brésil, Argentine) ou d’Extrême orient (Chine). Les Malakli sont vendus entre 10.000 et 30.000 livres turques. Leur poids s’élève à 85-90kg et ils peuvent mesurer jusqu’à 1,70m. Ils sont prisés pour la protection des bétails, aussi bien du point de vue de leur physique robuste que de leur fidélité. Aksaray Malaklisi est également appelé « le lion anatolien ».

par Stéphane le lundi 11 février 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...