Soutenez Armenews !
SOLIDARITÉ #ARTSAKH Rubrique

Parcours du combattant pour l’ONG My OUAI prise en otage par la Turquie


C’est à une dure épreuve qu’a été confrontée l’ONG My OUAI dirigée par Jean-Michel Kampf (*), lorsque fin octobre les quatre camions affrétés à destination de l’Artsakh, contenants prêt de 150 palettes de matériel médical, denrées alimentaires, vêtements, médicaments et biens de première nécessité, ont été bloqués à la douane turque de Yalova.

Jean-Michel Kampf raconte :

Fin octobre, ces camions quittent Paris à destination de Lyon, puis après avoir chargé de nombreuses palettes supplémentaires, se dirigent vers le ministère de la santé en Arménie ; C’est alors le début d’un long calvaire.
Bureaucratie, camions et chauffeurs en rétention aux frontières Turques, mépris des règles et lois du transport international, société de transport douteuse, mensonge sur le contenu du fret humanitaire aux fins de justifier la rétention des camions, racket ouvertement assumé par la douane Turque de YALOVA (30 000 € supplémentaires réclamés viennent s’ajouter aux 50 000 € déjà dépensés). Autant d’embûches qui accompagneront nos camions jusqu’à leur arrivée à Erevan le jour du noël Arménien, soit prêt de 82 jours interminables ….

Je vous rassure, à ce jour le fret humanitaire est entre de bonnes mains et nous allons procéder à la distribution ciblée de ces donations.
My Ouai ! remerciera prochainement l’ensemble des bénévoles, partenaires, associations qui ont participé à cette action, au travers d’un reportage qui est en cours de tournage à Erevan.

Sans vous, sans eux, sans cette solidarité de chaque instant, sans vos messages d’amitié, nous n’aurions pas réussi.

Au-delà de ces semaines difficiles et marquantes, je ne mettrai jamais assez en en lumière le soutien fidèle et chaleureux de Isabelle Santiago , Luc Carvounas ou encore Saro Mardiryan qui ont apporté à My Ouai ! une bienveillance et une disponibilité sans faille.

La colère

Enfin, je ne peux terminer ce message sans exprimer la honte et l’aversion que j’éprouve envers certaines figures, artistes, médias, fondation, dont j’ai sollicité l’aide pour le bien des destinataires de notre engagement, pour sensibiliser le plus grand nombre sur ce que nous faisaient subir nos interlocuteurs Turques et ainsi agir pour débloquer la situation.

Sans doute trop occupés à organiser leur mise en lumière sur les réseaux sociaux en surfant sur le malheur que subissaient les soldats et familles endeuillées, ces « figures » n’ont pas daigné apporter l’aide que méritait notre action.

Par ailleurs, sans « nom de famille » assez connu pour sensibiliser l’opinion publique ou faire financer par l’état Français, l’acheminement par voie aérienne de notre fret humanitaire, nous avons assumé « seuls » ces dépenses et avons agi pour le bien du territoire Arménien, de ses enfants, de ses familles et de sa richesse culturelle.

Merci à toutes et tous de continuer à soutenir les actions de My Ouai ! liées à l’éveil musical, et à l’inclusion scolaire d’enfants atteints d’autisme ou handicapés.

Jean-Michel KAMPF
Président de « My Ouai ! ».

(*) Mariée à une arménienne, il dirige l’ONG My OUAI dédiée aux enfants handicapés par l’éveil artistique.

par Jean Eckian le mercredi 13 janvier 2021
© armenews.com 2021



Pour aller plus loin... Aide à My OUAI


Voir en ligne : Aide à My OUAI

 


 
Thèmes abordés