BD Rubrique

« Dansker » de Halfan Pisket primé au Festival d’Angoulême


Crédit photo : Laurent Mélikian.

Et la gagnante est… Emil Ferris. L’auteure américaine a décroché le Fauve d’or du festival d’Angoulême cette année, consacrant Moi ce que j’aime c’est les monstres, meilleur album de l’année.

Le reste du palmarès de cette 46e édition confirme le virage du festival vers l’international. C’est un Belge de langue flamande qui décroche le prix spécial du jury : Brecht Evens avec Les rigoles, récit choral sur le thème de la fête, tout à l’aquarelle. Dansker, du Danois Halfdan Pisket, s’adjuge, lui, le prix de la série pour le troisième volet d’une BD qu’il consacre à l’histoire de son père kurdo-arménien, qui a fui la Turquie pour rejoindre la Danemark. Avec le troisième et dernier tome de cette trilogie magistrale où la poésie et la puissance narrative ne retombent jamais, Halfdan Pisket résout son histoire terriblement touchante en déclarant son amour à ce père extraordinaire. « Aujourd’hui, c’est la première fois que je sors de chez moi depuis trois mois, a expliqué l’auteur, très ému. Parce que mon père, le héros de cette trilogie, est en train de mourir. Mais c’est lui qui m’a convaincu de venir... ».

par Claire le vendredi 1er février 2019
© armenews.com 2019