Soutenez Armenews !
DANIEL KURDJIAN Rubrique

Le point de vue de Siriussian, par Daniel Kurkdjian


« Allez-y , détruisez l’Arménie……il suffirait que deux arméniens se rencontrent n’importe où dans le monde pour qu’ils créent une nouvelle Arménie. »
Ne faisons pas mentir William Saroyan, ne soyons pas nos propres fossoyeurs.
L’heure est à la construction, à la solidification de l‘édifice plutôt qu’à sa fragilisation.
Jetons un coup d’œil au paysage :
• Un Etat fragile, né des cendres de l’Union Soviétique, et donc avec certains de ses défauts dont la corruption n’est pas le moindre.
• Un Etat dont le nouveau premier ministre a été élu en dehors des partis politiques traditionnels grâce à un énorme soutien populaire qui ne se dément pas.
• Des partis traditionnels qui cherchent à tirer parti de la moindre difficulté, qu’elle soit politique, économique ou sanitaire pour attaquer le gouvernement en place. Ce qui se conçoit naturellement dans une démocratie établie est curieux, pour ne pas dire choquant, en Arménie qui vient tout juste de s’extraire du régime communiste .
• Des voisins pas vraiment amicaux :
• La Russie, qui excelle dans l’art de diviser pour mieux régner.
• La Turquie, l’ennemi héréditaire
• L’Azerbaïdjan, la cousine du précédent
• Des relations qui se tendent entre le pouvoir politique et le pouvoir spirituel en Arménie
• Etc..
N’importons pas ces faiblesses, ces querelles en France ;
Nos ancêtres ont choisi ce pays que je qualifie souvent de paradis sur terre pour ses valeurs républicaines et démocratiques. Sachons en faire le lieu où d’un débat franc, ouvert, constructif, exempt des influences venues de l’étranger -y compris d’Arménie- la nation arménienne construise et non détruise.
Vu depuis Sirius, les oppositions et fractures qui sont nées autour de l’Eglise de Nice depuis 10 ans et plus récemment autour du collège Mekhitariste de Sèvres appellent des solutions rapides au bénéfice, prioritairement, des Français d’origine arménienne. Je le dis non pas in abstracto, mais in concreto après avoir parlé avec des représentants de chacune des « parties ».
La communauté des français d’origine arménienne y gagnera :
• Les Niçois retrouveront l’influence qu’ils ont perdue localement auprès des édiles de la ville et de la région.
• L’immense apport culturel des Mekhitaristes pourra rayonner à nouveau en France et de nombreux autres actifs culturels pourront venir s’y agréger dans l’enceinte du collège de Sèvres.
Alors ne donnons pas raison à ceux qui propagent l’idée que le génie des Arméniens ne s’exprime que lorsqu’ils se trouvent sous le joug d’une puissance étrangère.
Sachons profiter de l’environnement de liberté de notre pays pour élaborer des solutions intelligentes à ce qui relève, le plus souvent de la catégorie des faux-problèmes.

Daniel Kurkdjian

Président de la société de conseil Tsak
Président émérite de Grant Thornton

par Ara Toranian le mercredi 19 août 2020
© armenews.com 2020