ARMENIE

Le nouveau parlement arménien débutera ses travaux le 14 janvier à 10 heures


La première session de la nouvelle Assemblée nationale commencera le 14 janvier à 10 heures.

Selon les règlements, la première session sera tenue par le plus âgé des députés, Knyaz Hasanov, âgé de 74 ans.

Le président arménien et le Catholicos Karekin II s’adresseront aux députés.

Les députés prêteront serment et le président annoncera le nombre total de députés et la liste complète des députés.

L’élection du président, des vice-présidents, la création de comités permanents et l’élection de leurs chefs sont à l’ordre du jour. Les députés discuteront également de l’approbation du plan d’action du gouvernement.

Comme suggéré par le gouvernement, l’ordre du jour comprend également une discussion sur le projet de loi sur le changement de la structure du gouvernement. La première réunion se termine par une allocution de clôture du président de l’Assemblée nationale et l’annonce de la date de la prochaine réunion.

L’alliance « Mon Pas » deviendra la plus grande faction avec 88 députés. La seconde est Arménie prospère avec 26 députés et Arménie Lumineuse a 18 sièges.

Selon des rapports préliminaires, l’ancien vice-Premier ministre Ararat Mirzoyan sera proposé à la présidence. Alen Simonyan et Lena Nazaryan deviendront vice-président de l’alliance « Mon Pas ». Vahe Enfiyadjyan, du parti Arménie prospère, deviendra probablement le troisième vice-président. Mane Tandilyan est candidate à la vice-présidence de la faction Arménie Lumineuse.

L’ancienne ministre de la Culture, Lilit Makunts, dirigera la faction « Mon Pas », Gagik Tsarukyan dirigera la faction Arménie prospère et le dirigeant d’Arménie Lumineuse, Edmon Marukyan, dirigera sa faction.

Le nouveau parlement aura onze commissions permanentes, y compris une commission chargée des affaires de l’Union eurasienne et des droits de l’homme, au lieu des neuf précédentes.

Selon l’article 149 de la Constitution arménienne, après le début du mandat de la nouvelle assemblée nationale élue, le président nomme immédiatement le candidat représenté par la majorité parlementaire au poste de Premier ministre. Le gouvernement doit être formé dans les 15 jours suivant la nomination du Premier ministre.

par Stéphane le lundi 14 janvier 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés