ARMENIE

Arthur Mestchian : Le mur du bâtiment philharmonique « Les petits choristes » aurait pu être consolidé et l’effondrement évité


L’architecte principal d’Erevan Arthur Mestchian a expliqué l’effondrement survenu dans le bâtiment « Les petits choristes » par le manque d’organisation et les tracasseries illogiques.

L’architecte principale a précisé que les discussions autour de la consolidation du mur du bâtiment duraient depuis trois mois et les projets présentés au ministère de la Culture n’avaient pas été approuvés.

« Dieu merci, qu’il n’y a pas de victimes. Quant au mur, il peut être reconstruit avec tout le respect dû à la valeur culturelle du bâtiment. Il faut qu’on en tire des leçons pour que les travaux de construction se fassent de sorte que la même histoire ne se reproduise plus. J’estime que l’effondrement du mur de la rue Arami était symbolique parce qu’il était dû à un manque d’organisation et à des tracasseries illogiques. Le mur aurait pu être consolidé ; l’effondrement serait bel et bien évité et les travaux pourraient être poursuivis. », a-t-il dit en exprimant l’espoir que le ministère de la Culture, responsable de la préservation des monuments, élaborerait un projet avec l’architecte « d’Erevan d’autrefois » qui garantirait la préservation des monuments et afin qu’aucune construction aux alentours des monuments ne les endommage.

par Stéphane le lundi 14 janvier 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...