COURT-METRAGE Rubrique

L’Armenian Touch au Nikon Film Festival


C’est parti pour la 9e édition du Nikon Film Festival placée sous le thème « Le partage » ! L’année dernière Nouritza Emmanuelian avait remporté le prix de l’interprétation féminine avec le court-métrage qu’elle réalisait elle-même Je suis mes 8 ans : « Je ne pensais pas que le film plairait autant. C’a été une vraie surprise. Quand j’ai été appelée pour le prix d’interprétation, j’ai eu la sensation de me prendre un seau d’eau sur la tête. Je ne m’y attendais vraiment pas. Le jury était composé de professionnels dont j’admire le parcours et le travail, et de beaucoup d’acteurs. Ca m’a d’autant plus touchée. La reconnaissance dans ce milieu, ça fait du bien et ça donne de la confiance pour continuer ».

Cette année encore, l’Armenian Touch est présente, notamment dans deux courts-métrages.

Tout d’abord dans Je suis l’autre, scénarisé et réalisé par Stéphanie Tavitian. Le film narre l’histoire d’un homme qui va à la rencontre de sa part féminine, en l’autre, en lui, en songe ou en souvenir. Et soudain, partage il y a. « Le cinéma a toujours été une fenêtre sur un monde qui permet de nous évader. J’aime cette évasion », explique celle qui, travaillant dans le milieu artistique, s’est pris de passion pour le cinéma et les acteurs.

Mais également dans Je suis 1, 2, 3 soleil, grâce aux costumes de Chouchane Abello-Tcherpachian. Le synopsis : il y a longtemps, dans une galaxie extrêmement lointaine un homme voulait manger son sandwich... Ou plutôt devrait-on dire : dans la rue aujourd’hui. Un film à la fois drôle et réaliste.

<span class="caps">PNG</span> - 291.9 ko

Pour plus d’infos ou pour voter : https://www.festivalnikon.fr/

par Claire le dimanche 6 janvier 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés