TRANS MUSICALES DE RENNES

The Nagash Ensemble : le son de l’Arménie du Moyen-Âge en mode XXIe s.


« La première fois qu’on a vu ce groupe, c’était dans une église et ça a été un choc », introduisait le programmateur des Trans Musicales, Jean-Louis Brossard, lors de la conférence de presse du festival cet automne.

Et en effet, écouter du The Nagash Ensemble, c’est plonger dans un univers très particulier ! Le groupe arménien revisite les poèmes du XVe siècle de l’Ancienne Arménie dans une musique bouleversante et spirituelle qui unit chanteuses classiques, folk arménien, jazz et post minimalisme aux mains d’instruments traditionnels tels que le duduk ou le dhol.

En orchestrant des poèmes sur l’exil écrits par le prêtre arménien Mgrditch Nagash, John Hodian lance des passerelles intéressantes. L’idée du Naghash Ensemble est née d’une expérience musicale : l’écoute d’un quintet vocal féminin dans le temple de Garni, aux environs d’Erevan. L’Américano-Arménien explique : « Les sonorités arméniennes médiévales et spirituelles et l’acoustique du lieu m’ont bouleversé et j’ai décidé d’écrire des compositions qui les réinterpréteraient ». Avec une formation intégrant son piano, un trio vocal lyrique et des instruments traditionnels, ils créent une œuvre spirituelle abolissant le temps et l’espace. Et dont la beauté sacrée provoque un mélange de joie et d’extase. Avec cette musique, c’est l’Esprit de l’ancienne Arménie réinventée au XXIe siècle qui se dégage.

Trans Musicales de Rennes
Le vendredi 7 décembre à 20h30 au Parc Expo
Plus d’infos : http://naghashensemble.com/

Claire Barbuti

par Claire le mercredi 5 décembre 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés