NECROLOGIE Rubrique

Yuri Vardanian, meilleur haltérophile de tous les temps


Le 1er novembre dernier, quittait ce monde Yuri Vardanian, une des figures les plus importantes du sport arménien, soviétique et mondial. On pourrait aussi le qualifier du plus grand haltérophile de tous les temps, tous poids et toutes nationalités confondus. Précisons toutefois que Vardanian est le plus fort à l’indice du poids. Il a été champion du monde et d’Europe, ainsi que champion olympique, en soulevant souvent des poids plus importants que ceux des catégories supérieures au sien qui était celui des 82,5kg.

Yuri Vardanian est né à Leninakan, au temps de l’Arménie soviétique (aujourd’hui Gumri), le 13 juin 1956 et est décédé le 1er novembre 2018. C’est son oncle, Sergey Vardanian qui le guida vers l’haltérophilie à 14 ans et l’entraîna à Gumri. Il remporta ses premières victoires à 21 ans, en 1977. Cette année-là, il fut champion d’URSS, d’Europe et du monde, dans la catégorie des moins de 75 kg. Mais, l’année précédente, il avait gagné la Coupe d’URSS des moins de 75 kg, à l’arraché, à l’épaulé-jeté et au total des 2 mouvements.

Enumérons d’abord les nombreux titres qu’il remporta durant sa formidable carrière :

Un titre de champion olympique à Moscou (1980) : Médaille d’Or.

7 fois champions du monde : 1977 (dans les -75 kg). Dans les -82,5 kg : 1978, 1979, 1980, 1981, 1983, 1985. Vice-champion en 1982 (-90 kg).

5 fois champion d’Europe : 1977 (-75 kg). Dans les -82,5 kg : 1978, 1980, 1981, 1983. Vice-champion en 1982 (-90 kg) et 1984 (-82,5 kg).

4 fois champion d’URSS : 1977 (-75 kg), 1979 (-82,5 kg), 1981 (-90 kg), 1982 (-90 kg).

Une fois vainqueur des Spartakiades d’URSS.

<span class="caps">JPEG</span> - 31.9 ko

On remarquera que quand il n’a pu remporter les titres de champion du monde et d’Europe, il était passé à la catégorie supérieure des moins de 90 kg, sauf en 1984 où il finira aussi 2e aux Championnats d’Europe dans la catégorie des moins de 82,5 kg. Il faut dire que Vardanian était démotivé par la non participation de l’URSS aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984. Il aurait pu remporter une seconde médaille d’Or olympique, mais il restera sur sa seule médaille des Jeux de Moscou au cours desquels il fut l’athlète des Jeux. C’était une grande déception pour lui qui était le favori dans sa catégorie.

Vardanian remporta donc l’or olympique à Moscou chez les moins de 82,5 kg en soulevant 400 kg au total des deux mouvements, en améliorant le record du monde de 10 kg (8) et le record olympique de 35 kg (!!). Vardanian aurait pu aussi enlever, avec son total de 400 kg, les titres chez les moins de 90 kg et les moins de 100 kg, dont les vainqueurs se contentèrent de totaux inférieurs, respectivement 377,500 kg et 395 kg.

Vardanian est l’haltérophile qui a battu le plus grand nombre de record du monde (43) sur plusieurs années, mais aussi au cours d’une soirée. C’était un athlète complet qui sautait 2,10m en hauteur et excellait dans d’autres disciplines sportives. En 1984, les pays socialistes, ayant boycotté les J.O. de Los Angeles, et d’autres pays (50 en tout) participaient aux Jeux de l’Amitié, entre le 2 juillet et le 16 septembre, dans neuf pays socialistes. Aucune épreuve ne s’étant déroulée durant les J.O., en dehors du saut d’obstacles en équitation. Plusieurs pays participèrent aux deux manifestations, y compris les Etats-Unis, le Canada, la Grande Bretagne et la France. Les épreuves d’haltérophilie se déroulèrent à Varna et Youri Vardanian remporta l’or dans sa catégorie avec 405 Kg, les 2e et 3e

n’ayant soulevé respectivement que 385 kg et 370 kg. A noter que le vainqueur des moins de 82,5 kg des J.O. de Los Angeles cette année-là, le roumain Petre Becheru n’a soulevé que 355 kg !

Aujourd’hui, 35 ans plus tard, la Fédération Internationale d’Haltérophilie a relevé la catégorie des moins de 82,5 kg à 83 kg, puis à 85 kg. Malgré cela, le record du monde de cette dernière catégorie, détenu par l’Iranien Rostami (395 kg), est toujours inférieur à celui de Vardanian (405 kg) quand il ne pesait même pas 82,5 kg. Toutes ces performances et toutes ces comparaisons avec des concurrents directs et des différents poids supérieurs, font que Youri Vardanian peut légitimement être considéré le meilleur haltérophile de tous les temps.

Aharon Boyadjian

par Claire le mercredi 21 novembre 2018
© armenews.com 2019