ENVIRONNEMENT

Les pratiques illégales des petites centrales hydroélectriques


La majorité des petites centrales hydroélectriques en Arménie fonctionnent depuis des années en violation flagrante de la loi, mais les fonctionnaires compétents du ministère de l’Environnement n’ont pris aucune mesure pour remédier à la situation, selon les procureurs.
Le Bureau du Procureur général a conclu qu’il en résultait que « les intérêts légitimes de l’État avaient été gravement endommagés ».
Sur cette base, le Bureau du Procureur général a engagé une procédure pénale et chargé le comité d’enquête de mener une enquête préliminaire sur les violations présumées.
Les abus dans ce secteur ont été révélés par (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés