Soutenez Armenews !
Rubrique

Pour un « non de gauche » à l’entrée de la Turquie dans l’Europe


La gauche doit-elle abandonner à la droite la thématique du « non » à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne ? Cette problématique, un peu comme celle de la sécurité, a le don de la mettre en porte à faux. Et d’affaiblir ses rangs. Que nous dit par exemple le PS ? Qu’il est pour une intégration de la Turquie, tout en expliquant qu’elle ne remplit pas encore les critères d’adhésion, en particulier ceux relatifs au respect des valeurs démocratiques : droits des femmes, oppression des minorités, occupation de Chypre, question du génocide des Arméniens. Comme s’il s’agissait-là de péchés véniels, négociables (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.