Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique

Merci Monsieur Raffi Hovannisian


C’est un geste historique et un tournant. La grève de la faim commencée le 15 mars par Raffi Hovanissian sur la place de la liberté représente pour l’Arménie non seulement une première historique, mais une action d’une grande force symbolique. Dans un pays qui est en train de perdre ses repères civiques, où les dirigeants ont la réputation de penser d’abord à s’empiffrer avant que de songer à nourrir leur propre peuple, et qui font souvent preuve dans cet exercice d’une goinfrerie indécente, la portée de l’initiative de celui qui fut le Premier ministre des Affaires étrangères de l’Arménie n’échappera à (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.