Soutenez Armenews !
REVUE DE PRESSE Rubrique

Yervante et Elbis Beurkdjian, héros arméniens


Aujourd’hui, partout dans le monde, Paris est connue comme la « ville lumière » ou « ville amoureuse », mais il y a 80 ans, pour de nombreux habitants, Paris était une ville de la peur. Les lumières se sont estompées et l’amour est devenu haine le 14 juin 1940, lorsque des soldats nazis sont entrés dans la ville qui ont inspiré tant de poètes, écrivains, philosophes et architectes. L’auteur français Jules Renard a dit un jour : « Ajoutez deux lettres à Paris et c’est le paradis ». Mais ce jour fatidique, beaucoup de gens pensaient qu’ils étaient en enfer.
Yervante Beurkdjian, un chrétien arménien qui vivait avec (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.