Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

Revue de la presse arménienne du 13 mars 2020


Deux nouveaux cas de coronavirus en Arménie/ Tous les medias indiquent que les autorités ont confirmé jeudi soir deux nouveaux cas de coronavirus, ce qui élève le nombre total des cas en Arménie à six. Le Premier ministre Nikol Pachinian a interrompu ses vacances et a suspendu les rassemblements de la campagne de référendum constitutionnel en cours pendant au moins un jour afin de tenir une réunion aujourd’hui pour discuter d’éventuelles nouvelles mesures à appliquer. Tous les établissements scolaires du pays sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Ces deux nouveaux cas ont été détectés chez les personnes qui avaient été mises en quarantaine le 11 mars au soir. Le Premier ministre a également annulé un certain nombre de visites de délégations arméniennes dans des pays étrangers.

Sanctions pénales pour ceux qui ne respecteront pas les règles de l’auto-quarantaine/ La presse indique qu’afin d’assurer l’efficacité des auto-quarantaines des citoyens à domicile, les autorités arméniennes vont introduire des sanctions pénales pour ceux qui ne respecteront pas les règles de l’auto-quarantaine. Cette décision a été prise lors de la réunion de la Commission en charge prévention de la propagation du coronavirus en Arménie. La Commission a également décidé d’appliquer une quarantaine de 14 jours pour les personnes qui seront évacuées d’Italie dimanche (cf. revue du 12 mars 2020). La presse indique également que la Banque centrale d’Arménie va remplacer les billets usagés par des billets neufs afin de prévenir la propagation du coronavirus. La Banque a également exhorté les citoyens à utiliser d’avantage les moyens de paiement autres que les espèces et les services bancaires en ligne.

Moscou est préoccupé par l’escalade de la situation à la frontière arméno- azerbaïdjanaise/ La représentante officielle du Ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a indiqué que Moscou était préoccupé par l’escalade de la situation à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan (cf. revue du 11 mars 2020).Selon elle, l’escalade va à l’encontre des récents accords sur le maintien du régime de cessez-le-feu et des annonces pour parvenir à un règlement politique. Maria Zakharova a déclaré qu’une nouvelle escalade était inadmissible et a exhorté les parties en conflit à faire preuve de retenue et à rejeter l’usage de la force, ainsi qu’à prendre des mesures pour stabiliser la situation.

Rédaction : Léna Gyulkhasyan

Ambassade de France

par Stéphane le mardi 24 mars 2020
© armenews.com 2020