Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

Confinement général : des mesures fortes et nécessaires pour endiguer le Covid 19


Erevan, 24 mars 2020, 22h30 - Confinement général de tout le pays, des mesures fortes et nécessaires pour endiguer le Covid 19

Hier à 18h30, le Premier Ministre Nikol Pachinian s’est adressé à toute la nation via les médias traditionnels relayés par les réseaux sociaux en direct, pour décréter le confinement général de toute la population. Après avoir enregistré hier soir une augmentation importante des cas de contaminations au Covid 19, le gouvernement a opté pour des mesures fortes mais proportionnées, alors que le pays est déjà sous état d’urgence depuis une semaine. La raison en est simple : hier, l’Arménie a enregistré la contamination au Covid 19 de citoyens arméniens non reliés aux deux « clusters » initiaux, à savoir celui d’Echtmiadzine et celui d’une usine de fabrication de textile de la capitale, ce qui signifie que plusieurs autres foyers de contamination sont donc identifiés sur le territoire.

Dans son allocution, le Premier Ministre a annoncé :
- Un confinement de toute la population, ce qui impose de facto et de jure une restriction des sorties, qui seront limitées à l’indispensable (alimentation) et urgences vitales
- Une fermeture impérative des restaurants et cafés
- Une interdiction de réunion renforcée par rapport à ce que prévoit l’état d’urgence déjà en vigueur
- Le maintien de la fermeture des établissements scolaires et universitaires
- Les pharmacies, les magasins d’alimentation et les banques restent ouverts, mais les citoyens de 65 ans et plus ont désormais un créneau horaire réservé, de dix heures à midi tous les jours, pour se ravitailler, ceci afin de limiter les contacts de cette population plus fragile avec le reste de la population du pays
- La fermeture de nombreuses entreprises jugées non indispensables au pays afin de limiter ces mêmes rassemblements de population

Très rapidement après cette annonce, les rues de la capitale se sont vidées. Alors que la nuit tombait, les voitures de police ont commencé à circuler dans toute la capitale, sirènes et haut-parleurs à l’appui, pour appeler l’ensemble des citoyens à rentrer chez eux et à respecter ces mesures.

Le pays enregistre à cette heure 249 cas positifs au Covid 19. Plusieurs sont en état grave, les autres sous simple observation et surveillance des services hospitaliers. Une personne âgée est ce soir en urgence vitale, d’autres sous soins intensifs.

Plus de 860 personnes sont dans des établissements divers, et pas forcément hospitaliers, en quarantaine, essentiellement des citoyens Arméniens rentrés des derniers jours sur le territoire par voie aérienne, par les derniers vols encore autorisés, les frontières terrestres avec l’Iran étant fermées depuis début mars et, depuis une semaine, avec la Géorgie.

Plus de 200 autres personnes sont également en auto-confinement, là aussi aussi en raison de leur retour récent sur le territoire arménien, ou parce que ayant été elles aussi en contact avec des cas avérés au Covid 19.

Les deniers cas recensés proviennent donc désormais de plusieurs régions d’Arménie.

L’enjeu est à la fois d’endiguer la propagation du virus dans la population de la République d’Arménie, mais aussi au Karabagh. La République d’Artsakh n’enregistre à cette heure aucun cas, mais les élections législatives et présidentielles dont le premier tour doit se tenir le 31 mars, sont en jeu. Il s’agit surtout d’éviter justement toute contamination dans les rangs de l’armée, les mesures de contrôles et de désinfection étant déjà renforcées depuis une semaine dans toute caserne tant sur le territoire de l’Arménie que du Karabagh,les visites et les permissions annulées depuis deux semaines.

Dans son allocution, le Premier ministre a rappelé que cette période de confinement prévue pour une semaine devait être aussi l’occasion pour chacun de veiller sur les « piliers de la nation », les plus âgés comme les plus jeunes, et a incité tous les foyers à mettre à profit cette période pour renforcer ces mêmes liens familiaux, les foyers en Arménie comprenant en général les trois générations, grand-parents, parents et (petits) enfants. Il a de plus rappelé que les retraités se verraient remettre dès demain leurs pensions mensuelles à leur domicile par les fonctionnaires de l’Etat, évitant ainsi à toute personne âgée et donc plus vulnérable d’avoir à se rendre dans les bureaux de poste.

Texte : Laurence Ritter / Photo : Max Sivaslian

par Claire le mercredi 25 mars 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés