Soutenez Armenews !
CINÉMA Rubrique

L’Hommage de Scorsese à Haïg Manoogian


Dernièrement, l’immense cinéaste Martin Scorsese, en compétition aux Oscars pour son film « The Irishman », a tenu à rendre hommage à Haïg Manoogian (23 mai 1916 - 26 mai 1980, New York) à l’occasion du 40è anniversaire de sa mort.

<span class="caps">JPEG</span> - 335.9 ko
Haïg Manoogian, professeur arméno-américain de cinéma à l’Université de New York, a eu une influence précoce majeure pour de nombreux cinéastes tels que Martin Scorsese qui était l’un de ses étudiants. Dans son hommage, Scorsese dira de Manoogian : « Un homme qui a apporté du soleil dans nos cœurs ».

Haïg Manoogian a coproduit le premier long métrage de Scorsese « Who’s That Knocking at My Door » (Qui frappe à ma porte, 1967), avec Harvey Keitel. Le réalisateur lui a dédié « Raging Bull lui » l’année de son décès (1980).

<span class="caps">PNG</span> - 129.1 ko
Le dernier film de Scorsese « The Irishman » est issu d’un scénario d’un autre arménien d’origine, Steven Zaillian. Lequel, excusez du peu, est aussi l’auteur de « La liste Schindler » (S.Spielberg), « Mission impossible » (B. De Palma), « Hannibal » (Ridley Scott), etc.

Par ailleurs, dans The Cut (2014), le réalisateur Fatih Akin nomme le personnage principal « Nazaret Manoogian », joué par Tahar Rahim. Le prénom est une référence à Jésus de Nazareth et à la religion chrétienne du peuple arménien. Et le nom de famille fait référence à Haïg Manoogian. Cette référence doit être considérée comme intentionnelle, car Fati Akin décrit Scorsese comme un « père de cinéma », comme ayant eu une forte influence sur son propre travail.

Jean Eckian

par Jean Eckian le jeudi 13 février 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés