ARMENIE

Revue de la presse arménienne du 07 septembre 2018


Remplacements dans le corps diplomatique d’Arménie/ Selon le Ministre des Affaires étrangères d’Arménie Zohrab Mnatsakanian, Armen Baibourtian a été nommé Consul général d’Arménie à Los Angeles (Etats-Unis). Rappelons que les rumeurs sur le remplacement de l’ancien consul Sergey Sarkisove qui aurait des affiliations fortes avec la Russie et d’autres diplomates de l’ancien régime qui voient aujourd’hui leurs postes menacés avait été déjà évoquées dans la presse (cf. revue du 23 août 2018, revue du 31 août 2018).

La Russie a annulé la recherche de Mikael Haroutunian sur son territoire/ Les medias arméniens citant l’agence Interfax indiquent que la Russie a retiré de la liste des personnes recherchées sur son territoire l’ancien ministre de la Défense de l’Arménie, le lieutenant-général Mikael Haroutunian annoncé comme internationalement recherché par les autorités arméniennes. Rappelons que dans le cadre de « l’affaire du 1er mars », Mikael Haroutunian est accusé sur la base de l’article 300.1 du Code Pénal de « renversement de l’ordre constitutionnel par consentement préalable avec des tiers » (cf. revue du 04 juillet 2018). Rappelons que le deuxième Président Robert Koacharian et le Secrétaire général de l’OTSC Yuri Khachatourov sont accusés sur la base du même article (cf. revue du 27 juillet 2018, revue du 31 juillet 2018, revue du 18 au 20 août 2018). La source a également précisé que Moscou avait reçu la demande d’arrestation et d’extradition de l’ancien ministre de la Défense par les voies de recherche inter-États. Les medias rappellent que plus tôt, une autre source d’Interfax avait indiqué que l’extradition d’ Haroutunian serait rejetée, car à partir de 2002, il possèderait un passeport russe.

Nikol Pachinian initierait un projet d’amnistie /Selon les sources du quotidien Jamanak, le Premier ministre Nikol Pachinian pourrait s’adresser à l’Assemblée nationale avec en projet d’amnistie en amont de la journée de l’Independence de l’Arménie (21 septembre). Le quotidien rappelle que le dernier projet d’amnistie date de 2013.

Francophonie

La compagnie de théâtre « Saté-Âtre » se rendra en Arménie/ Les hebdomadaires Respoublika Arménia et Azg indiquent que dans le cadre du Sommet de la Francophonie, la compagnie de théâtre « Saté-Âtre » se rendra en Arménie et présentera au public arménien les œuvres de la célèbre écrivaine contemporaine française Mme Yasmina Reza. Les hebdomadaires précisent que le projet est mis en œuvre en collaboration avec le Ministère arménien de la culture, l’Ambassade de France en Arménie et l’Organisation internationale de la Francophonie. La compagnie présentera au public la pièce « Le Dieu du carnage ». Les versions arméniennes des six pièces de Mme Yasmina Reza seront publiées et présentés au public arménien. En outre, les artistes invités organiseront des cours pour les étudiants et pour les acteurs professionnels. Des cours intitulés « Apprendre le français via le théâtre » seront également organisés pour les apprenants du français.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan

Attachée de presse et de communication

Ambassade de France en Arménie

par Stéphane le mercredi 12 septembre 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés