MUNICIPALES À EREVAN

Pashinian exhorte les électeurs à réaffirmer la victoire de la «  révolution  »


Le Premier ministre arménien Nikol Pashinian a appelé les électeurs d’Erevan à réaffirmer les résultats de la « révolution de velours » du printemps dernier lors du prochain scrutin dans la capitale - la première grande élection en Arménie depuis le changement de gouvernement.

Douze partis et alliances sont en lice pour l’élection de l’assemblée municipale d’Erevan et, à terme, de son maire.

Une alliance propashinian appelée My Step est dirigée par l’acteur et producteur populaire Hayk Marutian.

S’exprimant lors du lancement de la campagne de My Step lundi soir, Pashinian a déclaré que l’enjeu dépassait le poste de maire et la candidature de Marutian.

« Ceux qui voteront pour My Step et pour Hayk Marutian voteront pour des élections législatives anticipées », a-t-il dit.

La tenue d’élections législatives anticipées dans un délai d’un an fait partie du programme du gouvernement de pachinian approuvé en mai dernier.

En vertu de la Constitution actuelle, des élections générales anticipées ne peuvent avoir lieu que si le premier ministre démissionne et si les législateurs ne parviennent pas à élire par deux fois son remplaçant.

Au cours des dernières semaines, Pashinian a évoqué publiquement à plusieurs reprises la possibilité de scénarios dans lesquels le Parti républicain arménien d’Arménie (HHK) de l’ancien président Serzh Sarkisian, qui domine toujours l’Assemblée nationale, pourrait rompre les accords politiques et tenter d’installer un autre Premier ministre s’il démissionnait de ses fonctions. À titre de garantie supplémentaire, il a donc proposé un amendement constitutionnel qui permettrait au parlement de se dissoudre.

S’adressant au rassemblement pro-Marutian, Pashinian a mis en garde les autres partis et groupes politiques, qu’il n’a pas nommés, contre la planification d’une « contre-révolution ».

« Certaines forces politiques qui se présentent comme partisanes de la révolution mènent des négociations avec HHK afin de l’aider à utiliser ses ressources pour truquer les votes », a affirmé M. Pashinian. « Que les fous reprennent leurs esprits ! »a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement arménien a donc déclaré que le vote du 23 septembre avait une « signification politique d’une importance exceptionnelle ». « Lors de ces élections, les citoyens arméniens doivent réaffirmer dans les bureaux de vote la victoire qu’ils ont enregistrée sur la place de la République..., réaffirmer le pouvoir du peuple, la victoire de la révolution populaire non violente de velours en Arménie », a souligné Pashinian.

Le candidat de My Step, Marutian, qui était l’un des sympathisants actifs de Pashinian lors des manifestations pacifiques antigouvernementales du printemps dernier, a été critiqué par ses rivaux politiques la semaine dernière pour ses propos qui divisait le spectre politique en « Blancs et Noirs ».

« La situation en Arménie est très claire aujourd’hui. Il y a des forces blanches et des forces noires. Je veux déclarer officiellement que nous sommes des forces blanches et que tous ceux qui ne veulent pas que nous réussissions sont des forces noires », avait déclaré Marutian le 2 septembre.

Ces déclarations ont été rapidement interprétées par les représentants de l’ancien gouvernement comme de la discrimination à l’encontre d’une partie de la société qui ne partage pas les idées de l’équipe politique arrivée au pouvoir en Arménie après la « révolution de velours » du printemps dernier.

Marutian a ensuite regretté publiquement d’avoir utilisé cette expression. Pashinian s’est également prononcé sur la question, reconnaissant que les remarques de Marutian n’étaient « pas tout à fait correctes ».

Le HHK ne participe pas aux élections d’Erevan. Taron Markarian, son principal responsable, a démissionné en juillet après avoir été maire d’Erevan pendant sept ans. Le Conseil municipale n’a pas pu élire un nouveau maire, ce qui a déclenché des élections anticipées.

par Ara Toranian le mardi 11 septembre 2018
© armenews.com 2018


 

P.S Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés