Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

Rustam Badassian a participé à la séance du Conseil des ministres de la Justice de la CEI


Le ministre de la Justice, Roustam Badassian, a participé à la 14e session du Conseil des ministres de la Justice des États membres de la CEI et a prononcé un discours.

Saluant les ministres de la justice des pays partenaires, Roustam Badassian a accordé de l’importance à la séance ordinaire du Conseil et a abordé un certain nombre de questions liées à l’état de droit, à l’amélioration des services publics, à la corruption et à la protection des droits de l’homme.

S’agissant de l’amélioration des mécanismes de prestation de services publics en Arménie, le ministre a souligné l’importance de l’initiative du gouvernement consistant à déléguer ces services au secteur privé et aux communautés, en vue d’éliminer les risques de monopole et de corruption et de rendre ces services plus accessibles aux citoyens.

Dans ce contexte, le ministre de la Justice a également attaché de l’importance à la création d’un centre unique pour la fourniture de certains services fournis par des organes de l’État et des collectivités locales et à la mise en place d’outils électroniques à cet égard.

En ce qui concerne la lutte contre la corruption déclarée prioritaire par le gouvernement arménien, Roustam Badassian a noté que même si, après les événements politiques survenus en Arménie en 2018, la corruption systémique avait été éradiquée, les efforts de l’Arménie dans cette lutte seraient toutefois continus et coordonnés. La lutte sera menée au moyen de mesures stratégiques, ainsi que par la mise en place d’un système institutionnel de lutte contre la corruption et la confiscation des biens obtenus illégalement.

Au cours de la séance, le ministre Badassian a également évoqué l’amélioration des mécanismes garantissant le droit à l’assistance judiciaire, ainsi que la proposition de l’Arménie aux États membres de créer un réseau électronique unifié pour l’échange d’informations dans le domaine de l’enregistrement des faits d’état civil dans un bref délai.

par Stéphane le mercredi 4 décembre 2019
© armenews.com 2019