Soutenez Armenews !
TURQUIE-ARMENIE Rubrique

La Cour constitutionnelle turque admet que le démontage du mémorial de Kars dédié à l’amitié turco-arménienne était un acte contre la liberté de parole et de création


En 2011 à la demande du président turc Recep Tayyip Erdogan, le mémoral dédié à l’amitié turco-arménienne exécutée par le sculpteur Mehmet Aksoy en 2006 et placée à Kars fut démonté. Erdogan le trouvant à l’époque « très laid »…
En 2014 Mehmet Aksoy avait interpellé la Cour constitutionnelle de Turquie. 5 ans plus tard, cette Cour constitutionnelle lui avait donné raison et affirmé que ce démontage de la statue était contre la liberté de parole et de création. La Cour constitutionnelle ordonnant au gouvernement turc de payer 20 000 livres turques (3 500 dollars) de dédomagements à l’artiste. Mais sans se prononcer (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés