Soutenez Armenews !
JUSTICE Rubrique
"

Gagik Harutiunian, ex président de la Cour constitutionnelle, nié avoir été contraint de démissionner


Gagik Harutiunian a affirmé que l’histoire des autorités selon laquelle les anciennes autorités arméniennes l’avaient contraint à démissionner de son poste de président de la Cour constitutionnelle l’année dernière pour laisser place à un nouveau juge à sa place, choisi par eux, était un « conte de fées ».
Harutiunian a dirigé le tribunal pendant plus de deux décennies, avant de devenir en février 2018 le président du Conseil supérieur de la magistrature (SJC), un organe nouvellement créé qui supervise les tribunaux arméniens. Il a été remplacé en mars 2018 par Hrayr Tovmasian, jusque-là député représentant le (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés