Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
PARIS Rubrique

Programme féministe et plein de suspens au Théâtre de la Pépinière


Noémie de Lattre dans une co-mise en scène de Mikaël Chirinian © François Fonty.

Comment rester féministe en porte-jarretelle ? Noémie de Lattre y répond avec fougue et humour, au théâtre de la Pépinière. Et pour se faire, elle propose un show complet, aidée par 38 artistes dont Mikaël Chirinian. Dans le même théâtre de la Pépinière, on peut aussi frissonner en découvrant l’une des deux seules pièces de théâtre d’Agatha Christie, La Souricière.

Entre théâtre, cabaret et tribune, entre confession, stand-up et manifeste, l’esprit libre et cocasse de Noémie de Lattre dans un spectacle show bouillant et bouleversant ! Ce spectacle, il s’appelle Féministe pour homme, eh non, il ne s’agit pas d’un oxymore farfelu.

Noémie de Lattre porte des robes fourreaux, des talons de 12 cm et des décolletés plongeants. Elle s’épile,s’est fait refaire les seins et danse sur du Beyoncé. Et pourtant, Noémie de Lattre est féministe ! Oui, c’est possible, et elle le démontre pendant 1h30 en reprenant son spectacle au Théâtre de la Pépinière. Dans une mise en scène burlesque et ingénieuse pour laquelle Mikaël Chirinian a glissé sa patte talentueuse, Noémie de Lattre, avec le franc-parler qui la caractérise, enchaîne humour et faits précis pour expliquer pourquoi tout le monde, homme comme femme, doit être féministe. Car c’est un vrai combat pour un « humanisme comme les autres, et non des femmes contre les hommes », assène la pétillante comédienne. Et pour faire passer son propos, elle n’exclut aucun sujet, sans jamais tomber dans la facilité : du sexisme ordinaire aux violences obstétriciennes, des inégalités hommes/femmes à l’exploitation de la gente féminine dans les domaines du rap et de la publicité... Jusqu’à une flamboyante litanie finale, qu’on ne peut pas oublier...

<span class="caps">JPEG</span> - 909.3 ko

On ne peut pas oublier non plus un autre spectacle qui tient en ce moment l’affiche au Théâtre de la Pépinière et fait frisonner de suspens les spectateurs grâce au texte d’une autre femme d’exception : Agatha Christie. La Souricière est l’une des deux seules pièces écrites par la reine du polar, qui s’est inspirée d’un fait divers : la mort d’un jeune garçon, Dennis O’Neill, décédé alors qu’il séjournait dans une famille d’accueil de fermiers du Shropshire en 1945.

<span class="caps">JPEG</span> - 41.1 ko

Une petite chanson initiale met tout de suite dans l’ambiance de ce huis clos au sein d’un manoir britannique, coupé du monde à cause de la neige. Tout semble prêt pour accueillir les convives dans cette pension de famille qui vient d’ouvrir quand, soudain, sur le vieux transistor, un jazz grésillant laisse place au bulletin d’information. Voix nasillarde des speakers d’antan : « Scotland Yard nous informe qu’on recherche un individu dangereux, de taille moyenne, de corpulence indéterminée, portant un manteau long, une écharpe et un chapeau. » Se succèdent alors nombreuses péripéties, drôles ou flippantes, chantées ou dansées, tendres ou violentes, jusqu’au dénouement final qu’il est absolument interdit de révéler... Écrite pour les 80 ans de la reine Mary, La Souricière tient l’affiche sans interruption à Londres depuis 1952.

<span class="caps">JPEG</span> - 50.7 ko

Au théâtre de la Pépinière - 7 rue Louis le Grand - 75002 Paris :

- Féministe pour homme
Écrit et interprété par Noémie de Lattre - Mis en scène par Noémie de Lattre avec la collaboration de 38 artistes dont Mikaël Chirinian
Dimanche à 19h, lundi à 20h

- La Souricière
D’Agatha Christie - Adaptation Pierre-Alain Leleu - Mise en scène : Ladislas Chollat - Avec Dominique Daguier, Sylviane Goudal, Stéphanie Hédin, Brice Hillairet, Pierre-Alain Leleu, Marc Maurille, Christelle Reboul, Pierre Samuel
Du mardi au samedi, à 21h

par Claire le vendredi 25 octobre 2019
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés