Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
EDITORIAL Rubrique

A Jacques Chirac


Avec ses 82% de suffrages contre Jean-Marie Le Pen en mai 2001, Jacques Chirac avait fait la démonstration de sa capacité à incarner le consensus national. Il est vrai que la France s’était amusée à se faire peur en portant pour la première fois dans l’histoire de la Ve république le leader de l’extrême droite au deuxième tour de la présidentielle. Et il est aussi bien possible que, dans ce contexte, le chef de l’Etat sortant ait davantage rassemblé contre l’épouvantail figuré par le candidat du Front national que sur son bilan (qui était celui de la cohabitation avec Lionel Jospin), ou sur son programme (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés