JUSTICE Rubrique

Le SNS continue son enquête pour corruption contre David Sanasarian


Le Service national de sécurité (SNS) d’Arménie a refusé d’abandonner les poursuites pour corruption portées contre un haut responsable du gouvernement qui avait participé activement à la « Révolution de velours » de l’année dernière.
Le SNS a inculpé Davit Sanasarian, chef du Service de supervision de l’État (SOS), en avril, alors qu’il enquêtait sur des allégations de corruption au sein de l’agence gouvernementale anti-corruption. Il a arrêté deux autres responsables du SOS en février, affirmant qu’ils avaient tenté de récupérer du matériel médical fourni par le gouvernement à trois hôpitaux.
Sanasarian a été (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.