ARMENIE Rubrique

Le président du Karabagh B.Sahakian et son prédécesseur A.Ghoukassian cités à comparaître dans le procès de R.Kotcharian


Le juge présidant les audiences du procès de l’ancien président arménien Robert Kotcharian et de 3 de ses anciens collaborateurs comparaissant depuis le 13 mai dans un tribunal de Erevan sous l’accusation de violation de l’ordre constitutionnel dans le cadre de la répression post-électorale du 1er mars 2008 a appelé à comparaître l’actuel président du Haut Karabagh, Bako Sahakian, et son prédécesseur, Arakady Ghoukassian. Tous deux avaient appelé la justice arménienne à remettre en liberté jusqu’à l’issue de son procès R.Kotcharian, qui fut président du Karabagh de 1994 à 1997 avant de présider pendant une décennie aux destinées de l’Arménie. Les deux responsables de l’Artsakh avaient officialisé cette démarche, la semaine précédente, en se portant personnellement garants de la coopération de R.Kotcharian avec la justice et de la caution qu’il pourrait verser en échange de sa libération.

MM.Sahakian et Ghoukassian avaient adressé une lettre au procureur général de la République d’Arménie, auquel ils demandaient la libération immédiate de R.Kotcharian, emprisonné depuis le 6 décembre 2018. Le bureau du procureur général avait répondu en notifiant que cette lettre aurait dû être adressée au juge présidant le procès de R.Kotcharian, qui reçut donc mardi 14 mai leur lettre d’une même teneur remise par l’avocat de la défense Hovhannes Khudoyan. Dès réception de cette requête, le juge, David Grigoryan, avait fait savoir que MM.Sahakian et Ghoukassian devaient être tous deux physiquement présents au tribunal pour la présenter et prêter serment en faveur de R.Kotcharian. D.Grigoryan demandait en outre à la défense de faire en sorte que MM. Sahakian et Ghoukassian soient présents lors de l’audience du jeudi 16 mai, le tribunal ne se réunissant pas le lendemain.
Un autre avocat de R. Kotcharian, Hayk Alumyan, annonçait pour sa part que les deux représentants de l’Artsakh feraient leur possible pour satisfaire aux exigences de la Cour et se présenteraient devant le juge pour formuler leur requête en bonne et due forme. “Mr. Bako Sahakian a une rencontre officielle demain. Il ne veut pas manquer ce rendez-vous mais dans la mesure où la Cour a exclu toute autre option, je pense qu’ils seront au tribunal ensemble », avait indiqué M. Alumyan. Le procès, dont la première séance, le lundi 13 mai, avait porté essentiellement sur le demande de libération de R.Kotcharian, avait donc marqué une pause le mercredi 15 mai, afin de permettre à l’équipe d’avocats chargés de sa défense d’organiser la comparution de MM. Sahakian et Ghoukassian devant la Cour.

par Garo Ulubeyan le vendredi 17 mai 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés