SENAT Rubrique

Question orale de M. Pierre Ouzoulias sur les activités de PEJ


Question orale de 2 min que Pierre Ouzoulias sénateur du groupe communiste républicain citoyen et écologiste
a posée ce jour à M. Laurent NUNEZ, secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur le 14 mai et la réponse de ce dernier.

Question orale n° 0777S, de M. Pierre Ouzoulias, Sénateur des Hauts-de-Seine

Monsieur le ministre,

Très récemment, à propos du génocide des Arméniens, le Président de la République de Turquie, Monsieur Erdoğan déclarait : « Le déplacement en Anatolie orientale des gangs arméniens et de leurs partisans, qui ont massacré le peuple musulman, y compris les femmes et les enfants, est la mesure la plus raisonnable qui puisse être prise dans une telle période ». Le Parlement de la République française, le Parlement européen et de nombreux parlements à travers le monde ont reconnu officiellement le génocide des Arméniens.

En France, le Parti qui se donne pour nom « Égalité et justice », relais officieux du Parti de la justice et du développement (AKP) du Président Erdoğan, défend au grand jour la négation du génocide arménien et j’ai déjà saisi votre ministère sur ces actions odieuses et condamnables de propagande. Investi dans les dernières élections législatives et maintenant dans les futures élections municipales, le Parti « Égalité et justice » demande aussi officiellement un moratoire sur la laïcité, c’est-à-dire la suspension d’un des principes constitutifs de notre République. En cela, il développe en France le programme de son inspirateur turc qui promeut en Turquie et partout en Europe un islam politique rétrograde, anti-laïque et anti-occidental.

Monsieur le Ministre, plusieurs membres de votre Gouvernement avaient dénoncé les ingérences d’un grand pays européen dans le déroulement de la campagne présidentielle. À quelques mois du scrutin de mars 2020, je vous demande quelles mesures votre Gouvernement envisage-t-il de prendre pour que le Parti « Égalité et justice » ne concoure pas aux tentatives d’immixtion du gouvernement turc et du Parti de la justice et du développement dans les futures élections municipales françaises.

« Monsieur Pierre Ouzoulias interroge M. le Ministre de l’Intérieur sur les activités du « Parti égalité et justice » (PEJ) et notamment à propos de ses campagnes politiques contre les principes laïques et constitutionnels de notre République et en faveur de la négation du génocide arménien, pourtant reconnu par le Parlement. Il lui demande quelles mesures il envisage de prendre pour que ce parti ne serve pas les tentatives d’immixtion du Gouvernement turque et du Parti de la justice et du développement (AKP) de son président dans les futures élections municipales françaises. »

CI dessous, la réponse de M. Laurent NUNEZ, secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur

par Ara Toranian le mercredi 15 mai 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés