Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
RESEAUX SOCIAUX Rubrique

Survivre aux violences domestiques en Arménie


“Nous nous sommes mariés fin 2017. Le mariage n’était pas luxueux mais notre amour était fort,” raconte Sona (ce n’est pas son vrai nom).
Une semaine à peine, après la fête du mariage, le mari de Sona l’a attaquée pour la première fois, lui demandant de lui parler de son “sombre passé”.
“Je ne sais pas comment l’idée lui est venue que j’avais eu des copains dans le passé, que j’avais été dans une relation intime mais il n’avait aucune preuve attestant de cela. Il était le premier homme de ma vie mais le doute rongeait son âme.”
“Il me battait durement. Il disait qu’il allait me tuer si je ne lui disais pas (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.