KAKEMONOS Rubrique

La « Région sud » commémore le génocide des Arméniens


La communauté arménienne de Marseille riche de nombreuses associations dynamiques et toujours à la pointe du combat pour la reconnaissance du génocide des Arméniens et la lutte contre le négationnisme, a toujours portée jusqu’à Paris devant la représentation nationale des propositions de loi soutenues par les sénateurs et les députés de la Région Sud. Ces femmes et ces hommes dans leurs diversités politiques ont toujours apporté leurs soutiens et leurs voix à la cause arménienne sans jamais céder aux menaces des dirigeants turcs.
<span class="caps">JPEG</span> - 140.6 ko
Renaud MUSELIER, Président de la Région Sud, Député Européen et ancien Ministre, fait partie de ces élus, fidèles soutiens à la cause arménienne comme Mesdames Valérie BOYER et Sylvie ANDRIEUX, Messieurs Christophe MASSE, Jean Noël GUERINI, Patrick MENNUCCI,Roland BLUM, Michel VAUZELLE , Henri JIBRAYEL, Jean-Claude GAUDIN, Guy TESSIER, entres autres, qui ont mené les combats et les revendications des arméniens de France pour rétablir la vérité et la justice face au déni de la Turquie.

<span class="caps">JPEG</span> - 112.8 ko
Ce vendredi 12 avril 2019, Renaud MUSELIER, Président de la Région Sud, et Ani STEPANOW, Présidente du CCAF Région Sud, ont convié la communauté arménienne pour le dévoilement des deux grands kakémonos commémoratifs du 104e anniversaire du génocide des Arméniens. Ces grandes banderoles orneront durant plusieurs semaines la façade de l’Hôtel du Département ainsi que le mur d’entrée de l’institution situé Place de l’Aqueduc où fait face un magnifique khatchkar offert par la ville d’ETCHEMIADZIN et KAREKIN II Catholicos de tous les Arméniens.
<span class="caps">JPEG</span> - 103.2 ko

C’est devant un parterre de personnalités politiques comme les députés Cathy RACON - BOUZON et Saïd AHAMADA, le Consul d’Arménie à Marseille Me Rouben KHAZARIAN , plusieurs Élus, Conseillers Départementaux, Maires de la Région, des représentants des différentes associations arméniennes et un public nombreux que s’est déroulé l’événement couvert par de nombreux journalistes et photographes.
<span class="caps">JPEG</span> - 118.4 ko

C’est sous les applaudissements du public que Renaud MUSELIER et Ani STEPANOW ont procédé au dévoilement du kakémono avant de convier l’assistance dans la Grande Salle d’Honneur de l’Hôtel de Région pour assister aux traditionnels discours.
La Présidente du CCAF a pris la parole en premier pour remercier Renaud MUSELIER ainsi que tous les élus qui soutiennent le juste combat du peuple arménien.
<span class="caps">JPEG</span> - 150.3 ko
Dans son intervention Ani STEPANOW a insisté sur la nécessité d’une Loi qui condamnerait la négation du génocide des Arméniens, invoquant la possibilité d’une « niche parlementaire » pour présenter une proposition de Loi par les partis politiques. C’est un devoir de mémoire.

<span class="caps">JPEG</span> - 134 ko
Consciente du rôle obscur et senseur du Conseil Constitutionnel, la Présidente du CCAF Sud a regretté et dénoncé la nomination d’Alain JUPPÉ ( farouche soutien de la Turquie ) au sein de l’institution.

Elle a rendu hommage aux milliers de rescapés , « ces exclus, ces apatrides du génocide qui ont débarqués sur le quai de La Joliette anéantie par la souffrance et l’épuisement » et qui à force de travail pour apaiser la faim et de courage, épouseront la France comme seconde patrie. Ils seront et feront la France de l’après-guerre comme le firent les Italiens, les Grecs, les Espagnols et les Polonais rendant ainsi hommage à Missak MANOUCHIAN et ses frères d’armes de « l’Affiche Rouge », ces étrangers venus d’ailleurs.

«  LA TURQUIE EST DEVENUE DEPUIS 100 ANS LA PLUS GRANDE SCÈNE INTERNATIONALE DES CRIMES DE MASSES »

C’est par cette phrase massue que Ani STEPANOW a rendu hommage aux peuples Grecs, Assyro Chaldéens, Pontics, Alevis , et Syriaques victimes également de la barbarie turque et a déclaré que la terre turque est imbibée du sang de millions d’innocents.
<span class="caps">JPEG</span> - 118.7 ko
Le Président de la Région Sud Renaud MUSELIER a pris la parole en remerciant Ani pour son intervention et d’avoir surmonté son émotion devant le public.
Enfant de Marseille, Renaud a grandi avec grands nombres d’Arméniens qui pour beaucoup sont devenus des personnalités importantes de la communauté et chefs d’entreprises.
<span class="caps">JPEG</span> - 166.1 ko

«  LENOCIDE ARMÉNIEN EST UN FAIT HISTORIQUE MAJEUR », dit-il.
Fidèle à ses idéaux, le Président a affirmé qu’il y a près de 104 ans les Arméniens ont été victimes d’un crime de masse pensé, concerté et réfléchi. Il a fustigé les négationnistes et les obscurantistes en déclarant qu’il se battrait toujours pour que la France ne soit pas complice de cette tendance ignoble, car ce crime était un génocide.
<span class="caps">JPEG</span> - 99.9 ko
Renaud MUSELIER a salué le travail remarquable du CCAF Région Sud en affirmant avoir créé des liens de confiance avec ses membres et que c’est avec les associations arméniennes qu’il continuera à travailler pour perpétuer la mémoire des Arméniens de France.
<span class="caps">JPEG</span> - 120.7 ko
« Je cite l’intégration exemplaire des Arméniens de France qui se sont intégralement donnés à la France. Je vois dans le visage de chacune et de chacun l’éclat d’une double culture assumée et réussie », dit-il. Ensuite il a rappelé que l’hexagone compte environ 500 000 Arméniens sur son sol, ce qui représente la 3éme communauté au monde.
<span class="caps">JPEG</span> - 167.1 ko
Le Président s’est dit ravi que la date du 24 avril figure désormais sur le calendrier Républicain afin de commémorer les victimes du génocide des Arméniens.

«  EMMANUEL MACRON S’INSCRIT ICI DANS UNE GRANDE TRADITIONPUBLICAINE ».

Homme de combats et comme il se décrit « aimant la bagarre », le Président de Région a rendu hommage à ses nombreux hommes et femmes avec qui il a mené des combats politiques pour des causes communes alors qu’ils n’étaient pas de son bord politique.
<span class="caps">JPEG</span> - 120.7 ko

En cette journée de commémoration, Me MUSELIER a voulu associer les
Juifs et les Rwandais victimes de génocide.
Dans un registre économique, il a évoqué un accord-cadre de coopération avec la Région du Lori et un accord de coopération autour des questions d’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique.
Un projet culturel important est également en préparation pour l’aménagement du monastère d’AKHTALA .
<span class="caps">JPEG</span> - 101.9 ko
Après avoir renouvelé son engagement et son soutien entier à la communauté arménienne, Me MUSELIER a remis à Aurore BRUNA et à Ara KHATCHADOURIAN « la médaille de la Région ».
<span class="caps">JPEG</span> - 109 ko

Avant l’intermède musical réalisé par les 30 chanteurs de la chorale AZAD de la JAF, sous la direction de Michaël VÉMIAN, Gayané et Loussiné, élèves de 1re à l’école HAMASKAINE , ont lu 2 poèmes sur la scène devant le public attentif.
La chorale AZAD a interprété les hymnes nationaux à la fin de la cérémonie devant une salle debout.
<span class="caps">JPEG</span> - 96.6 ko
C’est autour d’un buffet dînatoire que les 300 convives ont assisté au vernissage de l’exposition de documents et de photographies présentés par l’Association ARAM et son Président Jacques OULOUSSIAN qui archivent méticuleusement et conservent la mémoire arménienne grâce au travail remarquable des nombreux bénévoles de l’association.
Cette exposition restera ouverte au public plusieurs semaines dans le grand hall de l’Hôtel de la Région Sud.

Alain Sarkissian

par Ara Toranian le dimanche 14 avril 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés