ARMENIE Rubrique

La confiance de la société envers le Comité des recettes de l’État se renforce


Le Premier ministre Nikol Pashinyan, accompagné du président du Comité des recettes de l’État, David Ananian, a visité les subdivisions du Comité.

Le Chef du gouvernement a d’abord visité l’administration des douanes Araratian qui est un bureau compétent pour le dédouanement des véhicules importés.

Ensuite, Nikol Pashinyan a personnellement participé au processus de dédouanement d’une voiture, qui a duré 20 minutes. « Nous avons fixé la durée de 20 minutes avec le personnel du bureau et sommes parvenus à un accord. En conséquence, la voiture doit être dédouanée en 20 minutes », a noté le Chef du gouvernement.

Le Premier ministre a également parlé aux citoyens impliqués dans le processus de dédouanement, a intéressé par le processus de dédouanement et les problèmes rencontrés. Certains citoyens se sont plaints de la question de l’obtention des plaques d’immatriculation. Nikol Pashinyan a immédiatement contacté le Chef de police Valeri Osipian, pour l’informer que le problème est conditionné par l’augmentation du nombre de voitures importées ces dernières années.« Le volume des importations de voitures a fortement augmenté. Ils ont prédit qu’il y en aurait plus, mais maintenant, c’est encore plus. Un nouveau lot des fers-blancs pour plaques d’immatriculation arrivera aujourd’hui », a dit le Premier ministre.

Ensuite, Nikol Pashinyan a visité la salle de service des contribuables, située au 35 rue Komitas. Il a pris connaissance des activités de la subdivision, ainsi que des activités du service qui remplit la fonction d’analyse. Le chef du gouvernement a visité l’auditorium du centre de formation du Comité des recettes de l’État, où se tenaient des examens, et a été présent au cours de formation destiné aux employés des services aux contribuables.

Au cours de la visite, le Premier ministre a pris connaissance des principales fonctions et projets du département des technologies de l’information du Comité des recettes de l’État. En particulier, l’infrastructure du serveur du Comité des recettes de l’État et centre de traitement de données ont été présentés au Chef du gouvernement. Dans le cadre de la visite, le Chef du gouvernement a également pris connaissance des activités du Service de surveillance, du Service des contribuables et du Centre d’appels.

Le Premier ministre a rencontré le personnel du Comité des recettes de l’État et a noté : « Il n’est pas nécessaire de dire combien le Comité des recettes de l’Etat est important pour la mise en œuvre de nos programmes et le développement de nos pays. Il est très important que nous puissions trouver le bon moyen d’équilibrer le travail entre le gouvernement, le Comité des recettes de l’Etat et la société, ce qui facilitera la tâche de tous et nous permettra de mettre en œuvre nos projets. Je tiens à vous remercier pour le travail que vous avez accompli au cours des 10 derniers mois, parce que nous devrions admettre que ce n’était pas facile. Je voudrais vous remercier pour le fait que le lancement de la solution des problèmes que j’ai évoqués a commencé et que nous sommes optimistes. Bien entendu, il est clair que le travail du Comité des recettes de l’État est en grande partie conditionné par l’état général de l’économie, mais la réduction de l’économie souterraine est un indicateur et une orientation très importants pour nous qui inspirent la confiance dans le travail des organismes de l’administration publique et dans l’avenir.

Lorsque nous avons rencontré des représentants du bloc économique il y a deux jours à Dilijan, nous avons discuté de différentes idées. Il y a aussi beaucoup de défis à relever. Cependant, à la suite de ces discussion, nous avons été constamment confrontés à un terme : impôts-Indicateur du PIB. À cet égard, bien entendu, la fonction importante de cet indicateur appartient au Comité des recettes de l’État. Et j’estime que c’est important et que cela semble être perceptible, même à petite échelle, mais l’attitude de la société envers le Comité des recettes de l’État se change, le niveau de confiance augmente et je souhaite que le changement d’image du Comité des recettes de l’État se poursuive à un bon rythme.

En disant le Comité des recettes de l’État, les gens doivent avoir des associations très différentes. J’espère que ce processus a déjà commencé. Je voudrais vous remercier pour tous les efforts déployés dans ce sens. Bien entendu, cet accent est particulièrement important ici parce qu’aujourd’hui, le Comité des recettes de l’Etat dans le domaine de la numérisation semble être le pionnier de notre système d’administration publique et la numérisation est également une priorité pour notre gouvernement. Cela devrait permettre d’améliorer considérablement la qualité et le niveau des services publics. Nous devons avancer dans cette direction.

Monsieur Ananian,

Nous en avons parlé pendant les discussions et je pense que nos collègues devraient savoir que l’atmosphère de nos discussion s’est améliorée au cours des 10 derniers mois et j’aimerais vous remercier, vous et les personnes présentes à cette occasion. Je veux encourager chacun d’entre nous, en constatant ceci, afin que nous puissions poursuivre ce processus avec confiance et persévérance, car c’est en effet l’une des pierres angulaires importantes pour construire notre avenir ».

par Stéphane le mardi 16 avril 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...