GEORGIE Rubrique

Explosion des salons de massage thaïlandais en Géorgie


Et les signes « Pas de sexe » peuvent - ou ne peuvent pas - signifier ce qu’ils disent.

La première chose que les visiteurs voient en entrant dans le Royal Thai Massage à Tbilissi est un panneau indiquant « No sex », écrit en anglais et en géorgien. Un pictogramme d’accompagnement clarifie la règle, même pour les locuteurs de l’une ou l’autre langue.
Les artistes-masseuses Jenna et Unny sont face à face, baillantes et feuilletant des photos Instagram sur leur téléphone. Se profilant contre la vitrine de leur boutique située au rez-de-chaussée, les deux femmes d’une vingtaine d’années forment un tableau cinématographique. Jenna est assise au comptoir, habillée pour la rue avec ses cheveux (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.