NEGOCIATIONS Rubrique

En visite à Erevan, un membre de l’OSCE se dit confiant pour l’Artsakh


L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) voit un « élan positif » dans tous les fondements pour le processus de paix dans le Haut-Karabagh, a déclaré hier son haut responsable en visite à Erevan, après des entretiens avec son homologue arménien.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères, Zohrab Mnatsakanian, le ministre slovaque des Affaires étrangères, président en exercice de l’OSCE, a qualifié sa rencontre avec le haut diplomate arménien de « très constructive ».

« Je suis ici pour réaffirmer notre soutien continu, en particulier à la recherche d’une solution pacifique au conflit du Haut-Karabagh, tout en exprimant mon soutien absolu aux actions et à la participation des coprésidents du groupe de Minsk au processus", a commenté Lajcak.

Le président en exercice de l’OSCE, en particulier, s’est félicité de la réduction du nombre de victimes le long de la ligne de contact dans le Haut-Karabagh.

« Je suis convaincu que tout cela favorisera la mise en œuvre d’un processus multidimensionnel visant à trouver un règlement pacifique du conflit. Les défis sont nombreux, mais je pense que nous avons tous les motifs pour donner une impulsion positive au processus, compte tenu de l’évolution des derniers mois », a ajouté Lajcak.

Ce dernier a également souligné l’importance de préparer les peuples à la paix : « Nous comprenons que le conflit n’est pas encore réglé, mais nous sommes convaincus que l’approche étape par étape, et le dialogue en cours en tant que tel, entraîneront au moins de petites améliorations dans la vie des populations locales".

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères arménien, Mnatsakanian, a répété que « la sécurité et le statut du Haut-Karabagh sont des priorités absolues pour l’Arménie ».

« J’ai également réitéré l’approche visant à assurer l’implication du Haut-Karabagh directement dans le processus », a souligné le ministre arménien.

Mnatsakanian a également parlé de la nécessité de mettre en place des mécanismes de prévention des incidents frontaliers, de réduire les risques de tels incidents et de renforcer la confiance convenue lors de plusieurs réunions organisées dans le cadre de la médiation des coprésidents du groupe de Minsk du Groupe de l’OSCE.

Lors de la conférence de presse, le haut responsable de l’OSCE a également été invité à commenter la position de l’Arménie selon laquelle le Haut-Karabagh devrait devenir une partie à part entière des négociations actuellement menées entre Erevan et Bakou. Lajcak a expliqué que toute modification éventuelle du format des négociations devait être acceptable pour toutes les parties et s’est dit confiant sur le fait que le gouvernement arménien disposerait de la « bonne formule » pour le format des négociations.

Lors de sa visite à Erevan, le président en exercice de l’OSCE doit également rencontrer le Premier ministre Nikol Pachinian, le président Armen Sarkissian et le président du Parlement, Ararat Mirzoyan.

par Claire le jeudi 14 mars 2019
© armenews.com 2019


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés