Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Alfortville


REVUE DE PRESSE - LE PARISIEN
Alfortville : l’église arménienne veut tourner la page

Le pasteur Gilbert Léonian a inauguré ce mardi soir la façade rénovée du lieu de culte, victime d’un incendie criminel le 2 avril dernier.

Lire l’ensemble de l’article : http://www.leparisien.fr/alfortville-94140/alfortville-l-eglise-armenienne-veut-tourner-la-page-11-10-2017-7323666.php#xtor=AD-1481423553

posté le 11 octobre 2017 par Claire/armenews

Photo : L’église arménienne d’Alfortville a inauguré sa façade rénovée après l’incendie du 2 avril LP/Agnès Vives

THEMES ABORDES : Alfortville  Catastrophe  France  Image 450  Religion 


ALFORTVILLE
Exposition commune d’Arestakes et Thomas Mezières

La culture fait son show à Alfortville. « Pour la première fois », présente la municipalité PS, les différents acteurs organisent « une rentrée dynamique et pleine de perspectives » sur une semaine, ponctuée de différents temps forts.

Le coup d’envoi a été donné ce mardi 26 septembre, au « 148 » avec l’exposition commune « C’est humain », ouverte tous les jours jusqu’au 3 octobre. Elle réunit le photographe Thomas Mezieres et le sculpteur d’origine arménienne, Arestakes, meilleur ouvrier de France. Les deux artistes, chacun à sa façon, proposent une immersion dans le réel, montrant des moments de vie du quotidien.

Exposition jusqu’au 3 octobre, tous les après-midis
Au 148 rue Paul Vaillant-Couturier à Alfortville
Plus d’infos sur Arestakes : http://www.arestakes.com/

posté le 29 septembre 2017 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Alfortville  Culture  France 


ALFORTVILLE
Tentative d’incendie de l’Eglise Evangélique Arménienne d’Alfortville

Selon les premières informations diffusées par les réseaux sociaux il y a eu hier soir une tentative d’incendie de l’Eglise Evangélique Arménienne d’Alfortville.

JPEG - 29.4 ko

<script async src='//platform.twitter.com/widgets.js' charset='utf-8'>

posté le 2 avril 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Alfortville  Arménie  Derniere minute  Image 450 


ALFORTVILLE
Rentrée 2017/18 : ouverture des inscriptions au collège Arabian

Comme tous les collèges, le groupe scolaire Saint-Mesrop-Arabian débute les inscriptions pour ses classes de 6e et de 5e.

La rentrée scolaire 2016-2017 a vu se réaliser le projet du collège Kevork H. Arabian avec l’ouverture de sa 1ère classe de 6e. Les conditions de travail offertes par le nouveau bâtiment pour l’école primaire et le collège permettent aujourd’hui de nouvelles perspectives d’évolution. L’équipe pédagogique, sélectionnée par Marie Baravian (également professeur au lycée privé Teilhard de Chardin à Saint-Maur des Fossés), assure actuellement avec succès l’enseignement des 6e avec une approche individuelle.

Au-delà du programme officiel, le collège Kévork H. Arabian propose un enseignement de la langue arménienne pratique et académique (2h de grammaire, 1h d’histoire de l’art, 1h d’histoire arménienne, 1 à 2h de cours de théâtre, ...).

Pour toute inscription, les dossiers sont à demander auprès de l’établissement Groupe scolaire Saint-Mesrop-Arabian :
01 43 96 18 16
1, rue Komitas - 94 140 Alfortville
ecolesaintmesrop@gmail.com

posté le 18 décembre 2016 par Claire/armenews


ALFORTVILLE
Décès du docteur Jacques Yervant

Le docteur Chahinian, président de l’Umaf paris, a la tristesse de vous annoncer le décès du docteur Jacques Yervant survenu le 5 décembre 2016 dans sa 68e année.

Le docteur Yervant avait quitté le Liban en 1976. Il s’est installé comme médecin généraliste à Alfortville en 1978 et n’a quitté ses chers patients qu’en 2013.

Il était très impliqué dans les associations arméniennes, s’étant occupé de l’église, du Yan’s club, ainsi que de l’Umaf dont il a été le président de 1993 à 1996 années, durant lesquelles il a beaucoup oeuvré pour améliorer la médecine en Arménie.

Il a été inhumé hier matin, le 12 décembre 2016, en présence de sa famille et de ses nombreux amis, parmi lesquels on reconnaissait Luc Carvounas, sénateur maire d’Alfortville, et René Rouquet, député du Val de Marne.

A la demande de la famille, il a décidé de ne faire ni fleurs ni couronnes. Les dons se feront en destination de l’orphelinat de soeur Arousia à Gumri et pour les oeuvres de l’Umaf.

posté le 13 décembre 2016 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Alfortville 


MODE
Yerevan clothing : la marque de vêtements créée par Hovik Keshishian

La marque Yerevan Clothing a un an ! Et son co-créateur, Hovik Keshishian, en dresse un bilan positif. Le jeune homme de 21 ans qui n’a pas fait d’études sait utiliser les réseaux sociaux... Et le bouche-à-oreille fonctionne !

JPEG - 122.1 ko

Le concept a de quoi séduire : Yerevan Clothing, 100 % made in France, joue sur l’actualité arménienne pour créer une ligne de vêtements inédite. Elle a été présentée par Komorebi, qui soutient les projets engagés, à la Fashion Week « off », durant laquelle a été montrée la nouvelle collection Chouchane portée par l’égérie de la marque Charlotte Parizot, à côté du produit phare « Yerevan 00 ». « Un tour du monde de l’Arménie avec de la broderie », commente Hovik Keshishian, qui commence à réfléchir à sa prochaine collection puisqu’il propose des nouveautés tous les 3/4 mois. A des prix raisonnables : des tote bags à 10 euros, des tee shirts qui avoisinent les 20 euros, des pulls qui ne dépassent pas les 40 euros.

JPEG - 113.6 ko

La diaspora arménienne, Hovik Keshishian la connaît bien puisqu’il a grandi à Alfortville. Si sa mère est française, elle a appris l’Arménien depuis qu’elle a épousé un Arménien d’Iran. “J’aimerais apporter quelque chose à l’Arménie, explique le jeune entrepreneur. Pourquoi pas un jour produire mes vêtements là-bas ?“ Pour l’heure, il a déjà reversé une partie de ses recettes à EKHO qui s’occupe d’handicapés en Arménie.

JPEG - 107.5 ko

Et des projets, il n’en manque pas ! Il est en train de finaliser un site internet et espère étendre son concept à d’autres communautés. “Ce qui nous relie avec Hovik, c’est notre côté communautaire qui s’ouvre sur les autres“, assure la modèle Charlotte Parizot, qui confesse qu’elle aimerait bien qu’un tel projet soit développé pour sa propre communauté, celle des gitans.

JPEG - 54.3 ko

Plus d’infos : yerevanclothingparis@gmail.com
ou sur Facebook www.facebook.com/YerevanClothing/

posté le 6 décembre 2016 par Claire/armenews

Claire Barbuti



Diaspora arménienne
Asso ARAM : Collecte digitale d’archives à Alfortville

L’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne (ARAM) est l’invitée d’honneur de la 12ème édition du salon du livre Armen’Livres organisé par la Maison de la culture arménienne d’Alfortville. Plus de 1500 titres écrits en français, arménien, turc ou anglais sont présentés au public durant ce salon qui, en association avec la commune, participe largement à la diffusion de la culture arménienne pour tous et accueille durant 3 jours près de 2000 personnes.

Invitée d’honneur, l’association interviendra à 3 occasions durant le salon :

> Vendredi 25 novembre

Atelier pédagogique réservé aux élèves des écoles et collèges franco-arméniens d’Ile-de-France. L’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne propose un atelier pédagogique centré sur l’exploitation de son fonds documentaire.

Cette activité doit mener l’enfant à s’interroger sur ses propres racines, à recueillir des données et entamer un dialogue avec les membres de sa famille. Cela lui permet de mieux connaître son héritage familial, d’appréhender également la notion de temps, de mémoire, de citoyenneté et de comprendre le rôle de l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne dans sa démarche de conservation et de diffusion.

Cette année, les quatre écoles franco-arméniennes de la région parisiennes seront présentes et près de 150 élèves seront accueillis.

> Samedi 26 novembre -

Une conférence « Le numérique au service de la mémoire arménienne » sera proposée par l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne.

> Samedi 26 et dimanche 27 novembre

(De 11h à 18h le samedi / de 11h à 16h le dimanche) La collecte digitale. Un appel est lancé au public concernant des documents traitants de l’arrivée des Arméniens en France au début des années 1920. L’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne propose de numériser sur place, vos documents d’archives (Photographies, documents d’identités et administratifs, courriers et correspondances, registres, tracts...) ; ce processus permettra à chaque famille de conserver chez elle ses archives et de donner une nouvelle vie aux documents à travers son traitement digital. Une manière d’enrichir le fonds documentaire de l’association grâce au processus de numérisation. L’occasion aussi de mettre en lumière le parcours de nombreuses familles arrivées en France après le génocide des Arméniens de 1915.

JPEG - 479.5 ko

Le salon Armen’Livres se tiendra au Pôle Culturel d’Alfortville (salle de convivialité) 25, 26 et 27 novembre 2016

Toute l’actualité de l’association :

http://www.facebook.com/associationARAM

http//www.twitter.com/assoaram

posté le 23 novembre 2016 par Jean Eckian/armenews


ALFORTVILLE
Présentation des actions en Arménie de l’association Espoir pour l’Arménie

L’association Espoir pour l’Arménie organise une présentation audiovisuelle de ses actions en Arménie.

Vendredi 14 octobre à 20h30
Eglise évangélique arménienne d’Alfortville
- 8 rue du Groupe Manouchian - 94140 Alfortville
Contact : Pasteur Gilbert Léonian (06 33 30 39 49, gilbertleonian@hotmail.com) ou Stéphanie Darcourt (06 19 03 16 15, stephanie.darcourt@neuf.fr)
Une collation sera servie à l’issue de la rencontre

posté le 10 octobre 2016 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Alfortville 


TWITTER
Premier anniversaire de l’association France Musa Dagh à Alfortville
JPEG - 101.6 ko
JPEG - 116.5 ko
JPEG - 112.6 ko
JPEG - 111 ko
JPEG - 59.8 ko
JPEG - 62.2 ko
JPEG - 119.2 ko
posté le 2 octobre 2016 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Alfortville  Arménie  Derniere minute