Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Fait divers


CRASH D’UN AVION DE CHASSE RUSSE
L’un des deux pilotes de l’avion de chasse russe qui s’est écrasé jeudi matin en Méditerranée était Albert Davidian un Russe d’origine arménienne

Jeudi matin 3 mai à 8h45, un avion de chasse russe un Su-30SM russe s’est écrasé en mer Méditerranée au large de la Syrie. Les deux pilotes furent tués dans le crash provoqué sans doute par un oiseau qui aurait pénétré dans le moteur de l’avion. Le ministère russe de la Défense a affirmé que l’appareil n’avait subi aucun tir. L’avion militaire avait décollé de l’aérodrome de Hmeimin une base militaire russe en Syrie a indiqué l’agence de presse russe TASS indiquant que selon le ministère de la Défense « les pilotes ont lutté jusqu’à la dernière minute pour sauver l’avion ». L’un des pilotes de l’appareil était un Arménien citoyen russe, le major Albert Davidyan. Le porte-parole du ministère arménien de la Défense, Ardzroun Hovhannissian a présenté ses condoléances au ministère russe de la Défense.

Krikor Amirzayan

posté le 3 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Fait divers  Image 450  Russie  Syrie 


24 AVRIL-LOS ANGELES
A Los Angeles le 24 avril une voiture portant le drapeau arménien aurait été la cible de tirs

A Los Angeles, un Arménien Gari Nalbandyan (19 ans) affirme que sa voiture sur laquelle flottait le drapeau arménien a été la cible de tirs avec 8 balles tirées en sa direction. « Lorsque je conduisais la voiture, un autre automobiliste est remonté à ma hauteur et a descendu sa vitre. On s’est regardé. Puis il a commencé à tirer en ma direction, avec 8 balles tirées sur ma voiture » dit Gari Nalbandyan qui est convaincu que le drapeau arménien était la cause de ces tirs qui se sont déroulés le 24 avril. « Malheureusement il y a des gens qui ne savant pas que la journée du 24 avril les Arméniens commémorent le génocide » dit Serge le frère de Gari qui pense être en compagnie de sa sœur, un véritable miraculé de ces tirs.

Krikor Amirzayan

posté le 27 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Fait divers  Génocide 


ARMENIE-DRAME
Trois blessés dans l’explosion d’une mine à Aykédzor dans région de Tavouche en Arménie

Le 12 avril vers 15h50 le Centre de soins d’Aykédzor -centre médical public- dans la région de Tavouche au nord-est de l’Arménie recevait un appel de la police pour recevoir en soins trois personnes victimes d’une mine antipersonnel. L’une des victimes avait un avant-bras arraché, une autre le talon écrasé et la troisième quelques doigts du pied gauche arrachés ». Ces trois victimes habitent le village d’Aykédzor (région de Tavouche), un couple d’un peu plus d’une trentaine d’année et un autre homme de 37 ans. Ces trois villageois ramassaient des plantes près d’un centre de défense militaire de cette région frontalière de l’Azerbaïdjan lorsque la mine a explosé.

Krikor Amirzayan

posté le 14 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Fait divers 


FAIT DIVERS
3 morts hier à Stepanakert (Artsakh) victimes du monoxyde de carbone

Jeudi 12 avril à 13h35 les services de secours de Stepanakert (République de l’Artsakh) recevaient un appel. Dans la rue des Azadamardigs (Combattants de la Libération) dans un appartement, cinq personnes étaient découvertes inconscientes. Les pompiers ont alors constaté la mort de 3 personnes d’une même famille et deux autres qui avaient survécu. Toutes victimes du monoxyde de carbone, un gaz inodore produits par des appareils de chauffage défectueux. Les personnes qui ont perdu la vie sont Gari Galoyan, Regina Galoyan et Tamara Galoyan.

Krikor Amirzayan

posté le 13 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Artsakh  Fait divers  Image 450 


DERNIERE MINITE-EREVAN
Explosion du Burger King à Erévan : la liste des 8 blessés dont 5 sont citoyens de Russie et d’Iran

L’explosion qui s’est produite dans la soirée à 20h40 au fast-food de l’enseigne Burger King sur le boulevard du Nord a Erévan a fait 9 blessés dont 8 furent hospitalisés et souffrent de diverses blessures. Mais il semble que leur vie ne soit pas en danger. Samuel Karapetyan le directeur de l’hôpital « Krikor Loussavoritch » d’Erévan a affirmé aux journalistes qu’il y avait 8 blessés qui furent transportés à son hôpital. Ils souffriraient de « blessures moyennes » pour la plupart. Mais une fillette de 8 ans, Roupina Markosyan a été touchée plus gravement et elle subit actuellement une opération chirurgicale.

La liste des 8 personnes blessés est la suivante : Rudolph Markosyan (6 ans), Roupina Markosyan (8 ans), Zarouhi Melikyan (19 ans), Eric Achoughyan (24 ans, citoyen iranien), Aliona Akopova (15 ans, citoyenne russe), Lisa Abrahamova (15 ans, citoyenne russe), Yaroslav Lyoubenko (15 ans, citoyen russe), Zeyna Houseyni (24 ans, citoyenne iranienne).

L’origine de cette explosion pourrait être le ballon pour la pression de la bière servie au fast-food.

Krikor Amirzayan

posté le 3 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


EREVAN-DERNIERE MINUTE
Plusieurs blessés dans une explosion ce soir dans un fast-food à l’enseigne Burger King à Erévan

En fin de soirée une explosion s’est produite au fast-food à l’enseigne Burger King au boulevard du Nord à Erévan (Arménie). La police et les pompiers sont arrivés sur place.

JPEG - 89.2 ko

L’explosion a blessé 9 personnes dont 7 furent hospitalisés à l’hôpital Krikor Loussavoritch à Erévan. Parmi ces blessés on compterait également des touristes étrangers selon les premiers éléments fournis par les médias. La police enquête pour déterminer l’origine de cette explosion.

Krikor Amirzayan

JPEG - 613.9 ko
JPEG - 605.4 ko
posté le 2 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Derniere minute  Fait divers  Image 450 


RUSSIE-DRAME
Deux Arméniens, un père et son fils de 10 ans, figurent parmi les 64 victimes de l’incendie de Kemerovo (Russie)

Deux Arméniens figurent parmi les 64 victimes (dont 41 enfants) de l’incendie le 25 mars du cinéma du Centre commercial de Kemerovo en Sibérie (Russie). Selon Gueorgui Antonov-Mirzakhanyan le responsable à Kemerovo de la section de l’Union des Arméniens de Russie Ces deux Arméniens sont un père et son fils. Il s’agirait de Dimitri Kalanine et Mikhaïl Kalanine. Le père avait 42 ans et le fils 10 ans. « Les Arméniens de Kemerovo se sont réunis pour honorer la mémoire de ces deux Arméniens » affirme Gueorgui Antonov-Kalanine.

Krikor Amirzayan

posté le 30 mars 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Fait divers  Image 450  Russie 


FAIT DIVERS
Chiens errants sauvagement abattus à Abovian (Arménie)

La souffrance fait aux animaux traduit souvent le niveau du respect fait à la vie en général. Aussi barbare que puisse nous paraître en occident, en Arménie les chiens errants étant souvent battus et tués par la police ou la population. Ce véritable phénomène de société qui est en passe d’être maîtrisé à Erévan, ne l’est pas en province. Le site EcoNews.am rapporte qu’à Abovian, sur ordre d’un ancien policier, une chienne qui errait en compagnie de ses chiots fut abattu à coups de pierre par quelques hommes. La chienne vivait en fait dans la cour d’un immeuble où des habitants lui donnaient la nourriture. Après une portée, l’un des chiots aurait semble-t-il fait peur à la fille d’un ancien policier qui a en compagnie d’un agent de la ville d’Abovian ont tué la chienne et les chiots à coup de pierre. Des habitants ont protesté auprès du maire d’Abovian. En vain. Selon les membres des associations de la protection de la vie des animaux, d’autres faits similaires se seraient produits à Abovian.

Krikor Amirzayan

posté le 28 mars 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


FAIT DIVERS
63 moutons tués dans le choc avec un train électrique dans la région d’Arakadzodn (Arménie)

Le 23 mars à 10h30 sur la voie ferrée reliant Karakert à Arteni, dans la région d’Arakadzodn, un train électrique a heurté un troupeau de moutons se trouvant sur la voie. Le choc a tué 63 bêtes. La police enquête pour déterminer les circonstances dans lesquelles cet accident fut provoqué.

JPEG - 113 ko

Le troupeau appartenait à Antranik Broyan (33 ans) du village de Miasnikian dans la région d’Armavir. Il avait confié son troupeau à Mraz Aloyan (48 ans) un citoyen arménien d’origine yézidie originaire du village d’Alakyaz.

Krikor Amirzayan

posté le 25 mars 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Fait divers