Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Histoire


LIVRES
Présentation à Erévan d’un livre sur les correspondances d’Aram Manoukian l’un des fondateurs de la Première République d’Arménie

Samedi 26 mai à Erévan dans le cadre du Forum international dédié au 100ème anniversaire de la Première République d’Arménie s’est déroulée à Erévan la présentation du livre « Aram Manoukian, correspondance » (« Aram Manoukian, namagani » en arménien) qui vient d’être édité.

Etaient présents à cette présentation des militants de la FRA Tachnagtsoutioun, des professeurs et écrivains venus de Géorgie et de la diaspora. Ce livre qui regroupe les lettres d’Aram Manoukian (1879-1919) l’un des fondateurs de la Première République d’Arménie et Ministre de l’Intérieur, fut réalisé par l’historien Yervant Pamboukian. Ce dernier a utilisé les archives de la FRA Tachnagtsoutioun pour réaliser l’ouvrage. Le livre contient 354 lettres d’Aram Manoukian écrites entre 1904 et 1915. La majeure partie de ces courriers est éditée pour la première fois. 260 lettres se rapportent à l’autodéfense du peuple arménien, de l’organisation des combats jusqu’à l’approvisionnement en armes. Une mine de document qui appartient désormais à l’Histoire de l’Arménie selon Yervant Pamboukian. Le livre est édité en 1000 exemplaires. Il est également en ligne sur le site historyofarmenia.am.

Krikor Amirzayan

posté le 27 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


BOURG-LES-VALENCE (DRÔME)
Conférence sur l’Histoire de l’Arménie présentée par Krikor Amirzayan

L’association « Arménia » proposait vendredi 25 mai à la MJC Jean Moulin à Bourg-Lès-Valence une conférence sur « L’Histoire de l’Arménie, des origines à nos jours » présentée par Krikor Amirzayan correspondant de la presse arménienne. Un large public était présent à cette conférence qui retraçait les principales étapes de l’Histoire de l’Arménie et de la civilisation arménienne.

JPEG - 1.1 Mo
Krikor Amirzayan en conférence sur l’Histoire de l’Arménie des origines à nous jours

Parmi le public à noter la présence de la conseillère municipale Nathalie Iliozer (élue à Valence), du pasteur Luder Nassanian, de Nazo Alain Jinbachian président de la Maison de la Culture Arménienne de Valence, de Tamar Stépanian présidente de la Croix Bleue Arménienne de Valence, Georges Eretzian président de l’ACFOA (Anciens combattants Français d’origine arménienne) de Drôme-Ardèche et de Khosrof Iliozer président de l’Amicale des Arméniens de Malatia.

JPEG - 1.2 Mo

Krikor Amirzayan avec cartes et documents à l’appui présenta cette Histoire de l’Arménie « dont l’origine remonte bien avant la naissance du royaume de l’Ourartou il y la près de trois millénaires car nous savons aujourd’hui que d’autres Etats arméniens ont existé bien avant l’Ourartou comme le Royaume de Van. » Il continua « dans son « Histoire de l’Arménie » le célèbre historien arménien Movsès Khorénatsi qui a vécu au Ve siècle et qui est le père de l’historiographie arménienne évoque la naissance du peuple arménien par le géant Haïk qui en battant un tyran, Pél (ou Bel) a crée la nation arménienne et le pays de Haïk qu’on nommera Hayastan en référence à Haïk. D’ailleurs les Arméniens appellent aujourd’hui l’Arménie du nom de Hayastan. » « Cette bataille se serait déroulée le 11 août de l’an 2492 avant J.-C. Et le 11 août de l’an -2492 est considéré comme le début du calendrier arménien. Donc la naissance des Arméniens remonterait à 4500 ans. D’autres sources lient la naissance des Arméniens à Noé, patriarche de l’humanité. Et justement le fameux Hayk le père-fondateur de la nation arménienne se serait autre que le descendant du fils de Japhet de Noé. »

JPEG - 1.2 Mo

« A noter que des inscriptions des 24e siècle avant Jésus Christ sur le site archéologique d’Ebla en Syrie du Nord, mentionnent les « fils de Haya » vivant dans le pays d’Armi. On peut considérer qu’Armi c’est l’Arménie. C’était donc il y a plus de 4400 ans. »

JPEG - 1.3 Mo

« A la seconde moitié du 24e siècle avant Jésus Christ est créé le Royaume d’Akkad au centre de la Mésopotamie. Dans l’une des inscriptions de Sargon l’Akkadien, le fondateur de cet Etat on mentionne pour la première fois le toponyme Arman (Armanum) qui est une forme ancienne d’Armenia, au sud du Plateau arménien. » « Ainsi on peut affirmer que les Arméniens apparentés à la famille des peuples indo-européens, comme d’ailleurs la majeure partie des peuples d’Europe dont les Français, étaient signalés il y a près de 5000 ans, comme un groupe ethnique constitué. Mais ce n’est qu’au 1er millénaire avant Jésus Christ qu’un Etat arménien constitué autour du Royaume de Van a vu le jour. » Krikor Amirzayan retraça également l’histoire de l’Ourartou puis des royaumes arméniens qui suivirent avant se s’arrêter plus longuement sur l’Empire arménien de Tigrane le Grand qui permit à l’Arménie d’étendre ses frontières entre la Méditerranée, la mer Noire et la Caspienne sur une surface grande comme deux fois la France. C’était au Ier siècle avant J.-C. Il évoqua également les partages de l’Arménie entre Perses et Romains. L’Arménie qui devint en l’an 301 le premier Etat au monde à reconnaitre le christianisme en tant que religion officielle du pays. Puis l’invention de l’alphabet arménien en 405, la chute du royaume arménien de l’Arménie majeure des rois Bagratides au XIe siècle, et la naissance puis la disparition de l’Arménie cilicienne appelée également « Royaume arménien de Petite Arménie ». Il évoqua également les rivalités entre Byzance et l’Arménie les invasions arabes, des Turcs Seldjoukides et des Mongols en Arménie.

Enfin Krikor Amirzayan rappela le génocide des Arméniens dans l’Empire ottoman en 1915 et la naissance en 1918 de la Première République d’Arménie, sa soviétisation en 1920 et la naissance de la Deuxième République d’Arménie en 1991. Après ce survol de 5000 ans de l’Histoire des Arméniens, le public fut invité à un verre de l’amitié autour de quelques pâtisseries arméniennes.

posté le 26 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


BOURG-LES-VALENCE
Conférence « Histoire de l’Arménie » proposée par « Arménia » ce soir à Bourg-Lès-Valence
Ce soir à 20h30 à la MJC Jean Moulin à Bourg-Lès-Valence (Drôme), l’association culturelle « Arménia » propose une conférence sur le thème « Histoire de l’Arménie, des origines à nos jours ». Entrée libre.
posté le 25 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Histoire  Valence 


BOURG-LES-VALENCE
Conférence d’« Arménia » sur « L’Histoire de l’Arménie, des origines à nos jours » vendredi 25 mai
L’association « Arménia » invite le public à une conférence sur « L’Histoire de l’Arménie, des origines à nos jours » vendredi 25 mai à 20h30 à la MJC Jean Moulin à Bourg-Les-Valence (Drôme). Entrée libre.
posté le 24 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Histoire  Image 450  Valence 


HISTOIRE
A Bourg-Lès-Valence, « Arménia » propose une conférence sur « L’Histoire de l’Arménie » ce vendredi 25 mai

L’association culturelle « Arménia » propose une conférence sur « L’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours » vendredi 25 mai à la MJC Jean Moulin à Bourg-Lès-Valence. Entrée Libre.

JPEG - 556.5 ko
posté le 22 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Histoire  Valence 


DISPARITION
Disparition de l’historien spécialiste de l’islam et de l’Empire ottoman, Bernard Lewis (101 ans) condamné pour la négation du génocide des Arméniens

Il avait été condamné le 21 juin 1995 par le TGI de Paris pour négationnisme du génocide des Arméniens. Le professeur Bernard Lewis, né à Stoke Newington un quartier de Londres en 1916 vient de disparaitre le 19 mai 2018 à Voorhees Township au New Jersey (Etats-Unis) à l’âge de 101 ans. Citoyen britannique de naissance, il avait acquis la nationalité américaine et israélienne. Ce brillant spécialiste du monde musulman, historien reconnu et fin connaisseur de l’Empire ottoman était devenu l’un de ses fervents défenseurs au point d’adopter et diffuser les thèses négationnistes de la Turquie à propos du génocide des Arméniens. Une attitude qui a terni profondément et durablement la fin de carrière de Bernard Lewis fortement critiqué par ses pairs.

Bernard Lewis, au-delà de ses études et ouvrages sur l’islam et la Turquie ottomane, restera à jamais marqué par ce sceau du négationniste condamné. On le disait très affecté pour cela. Mais pour la Turquie, il restera l’une des « meilleurs prises d’un universitaire renommé » pour la diffusion de ses thèses négationnistes en matière de génocide des Arméniens.

Krikor Amirzayan

posté le 21 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


MEDIAS
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : l’Arménie des origines à nos jours avec « Arménia »

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (page « Papiers d’Arménie » édition de Valence) l’article-annonce sur la conférence de l’association « Arménia » vendredi 25 mai à Bourg-Lès-Valence sur « L’Histoire de l’Arménie, des origines à nos jours ».

JPEG - 153.6 ko
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : l’Arménie des origines à nos jours avec « Arménia »
posté le 21 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Bourg-les-Valence  Histoire  Médias 


ETATS-UNIS
La chambre des Représentants de l’Etat de Rhode Islande condamne par une résolution les pogroms anti-arméniens de Soumgaït en Azerbaïdjan il y a 30 ans

La chambre des Représentants de l’Etat de Rhode Island (Etats-Unis) vient d’adopter le 17 mai une résolution présentée par la communauté arménienne de la région, condamnant les pogroms anti-arméniens de Soumgaït en février 1988, à l’occasion du 30ème anniversaire de ces évènements. La résolution adoptée par l’Etat de Rhode Island salue également la volonté de la République de l’Artsakh de continuer à vivre et se développer dans la démocratie afin de devenir un partenaire fiable de la communauté internationale. Elle condamne également l’agression de l’Azerbaïdjan contre l’Artsakh. La résolution votée par le Parlement de Rhode Island doit être transmise au président des Etats-Unis, aux membres du Congrès de Rhode Island et au Secrétaire d’Etat américain.

Krikor Amirzayan

posté le 19 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Artsakh  Azerbaïdjan  Histoire  Image 450 


BOURG-LES-VALENCE (DRÔME)
Conférence d’« Arménia » sur « L’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours » vendredi 25 mai à Bourg-Lès-Valence

L’association « Arménia » présentera le vendredi 25 mai une conférence sur « L’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours », à la MJC Jean Moulin à Bourg-Lès-Valence (Drôme). Entrée libre.

JPEG - 556.5 ko
Conférence d’« Arménia » sur « L’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours » vendredi 25 mai à Bourg-Lès-Valence
posté le 19 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Histoire  Image 450  Valence