Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Ukraine


ALLEMAGNE/TURQUIE/UKRAINE
Berlin presse l’Ukraine de ne pas extrader un germano-turc vers la Turquie

Berlin, 18 oct 2017 (AFP) - Les autorités allemandes ont demandé mercredi à l’Ukraine de ne pas extrader vers la Turquie un ressortissant germano-turc bloqué sur son territoire et accusé par Ankara d’être lié à un groupuscule d’extrême gauche.

“Notre ambassade à Kiev suit cette affaire. Nous demandons aux autorités ukrainiennes de décider rapidement afin (qu’il) puisse revenir en Allemagne“, a déclaré lors d’un point presse régulier un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Berlin.

“Il ne pourra quitter l’Ukraine que lorsque le procureur général aura pris sa décision finale sur la demande d’extradition formulée par la Turquie et que l’avis d’Interpol sera annulé“, a-t-il ajouté.

L’homme, présenté comme Kemal K., a été arrêté fin juillet en Ukraine sur la base d’un “notice rouge“ d’Interpol réclamée par la Turquie, a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère de l’Intérieur ukrainien. Selon des médias allemands, il aurait été libéré trois jours plus tard par un tribunal local, avec interdiction de quitter le territoire ukrainien.

Selon ces médias, ce commerçant de 52 ans, habitant à Cologne (ouest de l’Allemagne) et marié à une Ukrainienne, est recherché par Ankara pour ses liens avec le TKP/ML (Parti communiste de Turquie/marxiste-léniniste, Armée de la libération des ouvriers et paysans de Turquie), un groupuscule maoïste considéré par les autorités turques comme proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit).

Ankara, qui le soupçonne d’être impliqué dans deux meurtres, a déjà réclamé, en vain, son extradition. Les tribunaux allemands ont toujours estimé que sa demande d’arrestation avait des “motifs politiques“.

Il aurait fui son pays en 2007 pour rejoindre l’Allemagne, où il a pu bénéficier de l’asile politique avant d’obtenir, en 2016, la nationalité allemande, selon le quotidien Suddeutsche Zeitung.

Ce cas évoque celui de l’auteur germano-turc Dogan Akhanli, qui était resté bloqué pendant plusieurs mois en Espagne suite à une demande d’extradition via Interpol de la Turquie. Madrid avait finalement décliné vendredi cette extradition et l’auteur devrait rentrer en Allemagne cette semaine.

Les relations entre la Turquie et l’Allemagne se sont particulièrement tendues depuis le putsch manqué du 15 juillet 2016, imputé par Ankara au prédicateur musulman Fethullah Gülen qui nie les faits.

Une douzaine d’Allemands, beaucoup ayant la double nationalité germano-turque, sont actuellement détenus en Turquie. Ils sont le plus souvent soupçonnées par les autorités turques de liens avec le PKK ou le mouvement de M. Gülen.

posté le 19 octobre 2017 par Ara/armenews
THEMES ABORDES : Allemagne  Turquie  Ukraine 


UKRAINE
Saakachvili résolu à rentrer en Ukraine dimanche

Varsovie, 5 sept 2017 (AFP) - L’ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili reste déterminé à rentrer dimanche en Ukraine, en dépit de la demande d’extradition à son encontre adressée par Tbilissi à Kiev, a-t-il déclaré mardi soir à l’AFP.

M. Saakachvili, 49 ans, avait dirigé la Géorgie pendant une décennie et mené des réformes applaudies par l’Occident. Mais, autoritaire et responsable du désastre militaire face à la Russie en 2008, il est parti en disgrâce pour l’Ukraine, où il a été naturalisé et nommé gouverneur de la région d’Odessa. Il veut regagner ce pays pour contester la décision de Kiev de le priver de sa citoyenneté ukrainienne alors qu’il se trouvait à l’étranger. Et pour reprendre son action politique.

A ses yeux, la demande d’extradition géorgienne est inspirée par des “oligarques“ qui craignent sa présence en Ukraine, où il a notamment combattu la corruption.

Mikheïl Saakachvili est recherché par la justice de son pays pour “abus de pouvoir“, une accusation qu’il affirme motivée par des intérêts politiques. Mais il considère que “la loi est de son côté“ dans les deux pays et souhaite se défendre contre l’extradition devant les tribunaux ukrainiens.

“Maintenant ils menacent directement de me déporter en Géorgie. Mais, pour cela, il faut que je sois physiquement présent en Ukraine, il faut me laisser entrer en Ukraine, il faut suivre la procédure judiciaire“, a-t-il dit dans une interview téléphonique.

“Je suis patriote ukrainien“, a-t-il expliqué, rappelant qu’il avait passé une bonne partie de sa vie en Ukraine. “J’ai un parti politique que je dirige en Ukraine (...) j’ai des obligations envers les gens qui me soutiennent“. “L’Ukraine, ce n’est pas fini, nous devons nous battre et achever les réformes“, a-t-il ajouté.

C’est pourquoi, a-t-il expliqué, il se refuse à prendre la citoyenneté d’un autre pays européen. Père de deux enfants hollandais, il pourrait devenir citoyen des Pays-Bas, et il a été encouragé à prendre la nationalité lituanienne ou polonaise.

Saakachvili s’attend à être accueilli à la frontière par “des dizaines de parlementaires“ ukrainiens et des “milliers de sympathisants“. Il ne craint pas d’être “kidnappé“ à son arrivée et envoyé séance tenante en Géorgie : “ce serait un grossier acte criminel ordonné par le président“.

Mercredi, il se rend à Bruxelles pour rencontrer des parlementaires européens amis. Dans ce contexte, il déplore le “silence“ de la Commission européenne à son sujet.

Dimanche, il dit vouloir entrer en Ukraine par la route venant de Pologne.

posté le 7 septembre 2017 par Ara/armenews


FOOTBALL
Les frères Gor et Edgar Malakyan meilleurs joueurs de la 3ème journée du championnat d’Ukraine

Les internationaux Arméniens, les frères -jumeaux- Gor et Edgar Malakyan qui évoluent au sein de Stal Kamianske en championnat d’Ukraine (Premier League) furent au sein de l’équipe-type de la 3ème journée du championnat ukrainien selon le site ukrainien « ПРО ФУТБОЛ ». « Les frères Malakyan ont réalisé un match magnifique. Malgré la défaite, Stal a démontré un très beau jeu. L’équipe entraînée par Yeghiche Melikyan a effectué de belles contre-attaques dont les moteurs étaient les frères Malakyan. Gor Malakyan a même été l’auteur d’une passe décisive et Edgar Malakyan était le meilleur joueur sur le terrain » écrit le site ukrainien. Pour ce match de la 3ème journée du championnat d’Ukraine, Stal a perdu sur son terrain face au champion Chakhtior Donetsk. C’était la première défaite de Stal dans le présent championnat. Précisions que le directeur de Stal est Vardan Isrëlian.

Krikor Amirzayan

posté le 1er août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Sports  Ukraine 


PHILATELIE
La poste d’Ukraine émet un timbre-poste à l’occasion du 200ème anniversaire du peintre Hovhannès Aïvazovski

L’Ukraine a commémoré le 200ème anniversaire du peintre des marines Hovhannès (Ivan) Aïvazovski par l’émission d’une monnaie commémorative. La poste d’Ukraine vient à son tour d’honorer le 200ème anniversaire du peintre arménien Hovhannès Aïvazovski par l’émission d’un timbre-poste tiré à 140 000 exemplaires et d’un bloc-timbré tiré à 36 000 exemplaires. « Cette émission sur ce personnage connu est un pas de l’Ukraine pour les relations amicales arméno-ukrainiennes » dit l’historien arménien d’Ukraine, Evgueni Safaryantz propos rapportés sur le site AnalitikaUA.

Krikor Amirzayan

posté le 30 juillet 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Philatélie  Ukraine 


UKRAINE
L’ex-président géorgien Saakachvili déchu de la nationalité ukrainienne

Kiev, 27 juil 2017 (AFP) - Le président ukrainien Petro Porochenko a déchu l’ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili de la nationalité ukrainienne qu’il lui avait accordée en 2015, ouvrant théoriquement la voie à son extradition vers son pays d’origine où il est poursuivi.

La présidence a confirmé à l’AFP que M. Porochenko avait signé le décret privant l’ex-président géorgien réformateur de sa nationalité ukrainienne au motif qu’il avait fourni “des informations incorrectes“ au moment de sa naturalisation.

“Je vais me battre pour mon droit légal à retourner en Ukraine !“ a réagi M.  Saakachvili, qui se trouve actuellement aux Etats-Unis et se retrouve apatride car il avait déjà perdu son passeport géorgien, dans une déclaration transmise à l’AFP.

Charismatique réformateur arrivé au pouvoir à la suite de la Révolution de la Rose en 2003, M. Saakachvili a dirigé la Géorgie pendant une décennie. Critiqué pour son style autoritaire et surtout pour la guerre désastreuse avec la Russie en 2008, il est désormais recherché par la justice de son pays pour “abus de pouvoir“, une accusation qu’il dénonce comme politiquement motivée.

Proche des autorités pro-occidentales arrivées au pouvoir en 2014 en Ukraine après le mouvement du Maïdan, M. Saakachvili avait obtenu un passeport ukrainien, peu avant d’être nommé gouverneur de la région d’Odessa (sud) en mai 2015. Il avait alors été déchu de sa nationalité géorgienne.

Il a démissionné de son poste à Odessa en novembre 2016, dénonçant les entraves à la lutte contre la corruption et en accusant Petro Porochenko de “piller“ les Ukrainiens.

Il avait ensuite promis de créer une nouvelle force politique en Ukraine et d’obtenir la convocation d’élections législatives anticipées. “Porochenko a décidé de me priver de ma nationalité d’une manière sournoise, alors que je me trouve en dehors du pays !“, a réagit sur Facebook M. Saakachvili.

“Tout cela constitue une preuve incontestable des hautes qualités morales de ces deux personnes, qui jouent cette fantastique tragicomédie“, a pour sa part ironisé sur Facebook le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, président au moment de la guerre entre la Russie et la Géorgie.

Cette décision intervient après une rencontre à Tbilissi entre Petro Porochenko et son homologue géorgien Guiorgui Margvelachvili la semaine dernière, au cours de laquelle les deux dirigeants ont annoncé vouloir oeuvrer ensemble pour rejoindre l’Otan et l’Union européenne.

M. Saakachvili a accusé lundi M. Porochenko de s’être en réalité rendu en Géorgie pour “une rencontre secrète“ avec le milliardaire Bidzina Ivanichvili, son ennemi juré dont le parti détient les rênes du pouvoir depuis 2012.

Le décret de M. Porochenko rend impossible le retour de l’ex-président géorgien en Ukraine, selon un député ukrainien du parti présidentiel, Serguiï Lechtchenko.

“De fait, ils forcent Saakachvili à demander l’asile en Amérique et à oublier la politique ukrainienne“, a-t-il affirmé sur Facebook.

posté le 27 juillet 2017 par Ara/armenews


MONNAIES
L’Ukraine émet une médaille commémorative à l’occasion du 200ème anniversaire de la naissance du peintre Hovhannès Aïvazovski

La Banque nationale d’Ukraine vient de mettre en circulation une monnaie commémorative dédiée au 200ème anniversaire de la naissance du grand peintre des marines d’origine arménienne Hovhannès (Ivan) Aïvazovski (1817-1900). La médaille est dans la série des « Personnages célèbres d’Ukraine » elle est frappée en 35 000 exemplaires. Par ailleurs, à l’occasion du 200ème anniversaire de la naissance d’Hovhannès Aïvazovski, des expositions se dérouleront en Ukraine, dont une à la Galerie nationale à Kiev.

JPEG - 19.1 ko
L’Ukraine émet une médaille commémorative à l’occasion du 200ème anniversaire de la naissance du peintre Hovhannès Aïvazovski
JPEG - 16.7 ko
L’Ukraine émet une médaille commémorative à l’occasion du 200ème anniversaire de la naissance du peintre Hovhannès Aïvazovski

Krikor Amirzayan

posté le 26 juillet 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Monnaie  Ukraine 


EST/OUEST
Kiev et Tbilissi veulent oeuvrer ensemble pour rejoindre Otan et UE

Tbilissi, 18 juil 2017 (AFP) - Le président ukrainien Petro Porochenko et son homologue géorgien Guiorgui Margvelachvili ont annoncé mardi leur intention d’oeuvrer ensemble pour rejoindre l’Otan et l’Union européenne, face à la Russie considérée comme une menace.

“Nous nous sommes mis d’accord pour demander ensemble et de manière plus active que la Géorgie et l’Ukraine soient intégrées dans l’espace européen et euro-atlantique“, a déclaré M. Margvelachvili lors d’une conférence de presse commune à Tbilissi.

“L’indépendance et la démocratie (des deux ex-républiques soviétiques, ndlr) sont confrontées exactement aux mêmes menaces“, a souligné pour sa part M. Porochenko, dans une allusion claire à la Russie, en ajoutant que Kiev et Tbilissi vont “coordonner les mesures“ à prendre en vue de leur éventuelle adhésion à l’UE et à l’Otan.

L’Ukraine accuse la Russie, qui a annexé en 2014 la péninsule de Crimée, de soutenir financièrement et militairement les rebelles prorusses dans l’est du pays, ce que Moscou dément. Le conflit armé entre les rebelles et les forces ukrainiennes a fait plus de 10.000 morts et abouti à la création de deux “républiques“ séparatistes dans l’Est.

La Géorgie s’était pour sa part opposée à la Russie au cours d’une guerre éclair en août 2008, qui s’était soldée par la reconnaissance par Moscou de l’indépendance de deux républiques séparatistes prorusses, l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie qui avaient fait sécession de la Géorgie en 1992.

L’Ukraine et la Géorgie se sont donnés comme priorité d’adhérer à l’Otan et à l’UE, au risque de provoquer la colère de la Russie, qui s’inquiète de l’élargissement de l’Alliance près de ses frontières.

posté le 18 juillet 2017 par Ara/armenews


GENOCIDE DES ARMENIENS
Inauguration d’un khatchkar arménien au centre de Kiev, les Arméniens d’Ukraine ont commémoré le 102ème anniversaire du génocide

Le 24 avril à l’occasion des cérémonies du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens, au centre-ville de Kiev la capitale de l’Ukraine, un khatchkar arménien (croix de pierre arménienne) fut inauguré. L’inauguration s’est déroulée en présence d’Andranik Manoukyan l’Ambassadeur d’Arménie en Ukraine, de l’Archevêque de l’Eglise apostolique arménienne Markos Hovhannisyan, des représentants du ministère ukrainien de la Culture et des représentants des églises romaines, grecques et ukrainiennes ainsi que des membres de la communauté arménienne d’Ukraine. Dans plusieurs villes d’Ukraine, organisés par l’Ambassade d’Arménie en Ukraine et la communauté arménienne d’Ukraine, nombre de manifestations, expositions et conférences se déroulèrent dans le cadre des commémorations du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens.

Krikor Amirzayan

posté le 28 avril 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Génocide  Image 450  Ukraine 


GENOCIDE DES ARMENIENS
Les Arméniens d’Ukraine commémorent le 102ème anniversaire du génocide des Arméniens

En Ukraine qui compte une communauté arménienne de près de 500 000 membres, les cérémonies de commémoration du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens ont commencé, selon le site AnalitikaUA.net se rapportant à une conférence de presse effectuée à Kiev par l’Union des Arméniens d’Ukraine.

Le 17 avril à Zaporojie, à l’initiative de l’Eglise apostolique arménienne, fut procédé à une plantation d’arbres dédiés au 102ème anniversaire du génocide. Dans le jardin, face à l’église arménienne de Zaporojie furent plantés 102 arbres grâce à une cinquantaine de familles qui ont participé à cette action.

Les organisations de la jeunesse arménienne d’Ukraine apportent également leurs concours aux diverses manifestations programmées pour les cérémonies du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens. Le président de l’Union de jeunes Arméniens d’Ukraine, Hovakim Haroutiounian a confié que des flash mob, des expositions et des cérémonies de recueillement autour de khatchkars arméniens sont au programme de son association. Des cours liés au génocide seront également organisés dans les écoles arméniennes du dimanche. Une messe de requiem dédiée aux victimes du génocide de 1915 se déroulera le 24 avril à 13 heures en l’église apostolique arménienne Sourp Alexandre (Saint Alexandre) de Kiev. Une exposition sur le génocide sera également organisée à la Maison de l’Ukraine à Kiev. Le 25 avril, dans la salle Klinka de Zaporojie, un concert de requiem sera également organisé avec la participation de nombreux musiciens et talents Arméniens d’Ukraine.

Krikor Amirzayan

posté le 19 avril 2017 par Krikor Amirzayan/armenews