Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Ukraine


GENOCIDE DES ARMENIENS
Les Arméniens d’Ukraine commémorent le 102ème anniversaire du génocide des Arméniens

En Ukraine qui compte une communauté arménienne de près de 500 000 membres, les cérémonies de commémoration du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens ont commencé, selon le site AnalitikaUA.net se rapportant à une conférence de presse effectuée à Kiev par l’Union des Arméniens d’Ukraine.

Le 17 avril à Zaporojie, à l’initiative de l’Eglise apostolique arménienne, fut procédé à une plantation d’arbres dédiés au 102ème anniversaire du génocide. Dans le jardin, face à l’église arménienne de Zaporojie furent plantés 102 arbres grâce à une cinquantaine de familles qui ont participé à cette action.

Les organisations de la jeunesse arménienne d’Ukraine apportent également leurs concours aux diverses manifestations programmées pour les cérémonies du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens. Le président de l’Union de jeunes Arméniens d’Ukraine, Hovakim Haroutiounian a confié que des flash mob, des expositions et des cérémonies de recueillement autour de khatchkars arméniens sont au programme de son association. Des cours liés au génocide seront également organisés dans les écoles arméniennes du dimanche. Une messe de requiem dédiée aux victimes du génocide de 1915 se déroulera le 24 avril à 13 heures en l’église apostolique arménienne Sourp Alexandre (Saint Alexandre) de Kiev. Une exposition sur le génocide sera également organisée à la Maison de l’Ukraine à Kiev. Le 25 avril, dans la salle Klinka de Zaporojie, un concert de requiem sera également organisé avec la participation de nombreux musiciens et talents Arméniens d’Ukraine.

Krikor Amirzayan

posté le 19 avril 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


UKRAINE
Porochenko acte le départ de Saakachvili, lui souhaite « bonne chance »

Ljubljana, 8 nov 2016 (AFP) - Le président ukrainien Petro Porochenko a pris acte mardi de la démission de l’ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili, gouverneur de la région ukrainienne d’Odessa, lui souhaitant “bonne chance“ en politique sans commenter les accusations de complaisance envers la corruption portées par ce dernier.

“Il a pris la décision de faire campagne dans l’opposition (...) j’espère que le gouvernement le destituera demain, ouvrant la porte à ses activités politiques. Bonne chance“, a sobrement commenté M. Porochenko lors d’un déplacement en Slovénie.

L’ancien président réformateur Mikheïl Saakachvili a annoncé lundi sa démission, dénonçant dans des termes sévères des entraves à la lutte qu’il menait contre la corruption. Petro Porochenko l’avait nommé au poste de gouverneur de la région ukrainienne d’Odessa il y an an et demi.

Le président ukrainien, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à Ljubljana, n’a pas commenté ces accusations, relevant simplement que M.  Saakachvili “aurait dû se concentrer sur le projet technique régional“.

L’ancien président géorgien avait dit lundi “en avoir marre, être fatigué des promesses non tenues“ des autorités ukrainiennes et n’avoir “jamais autant été trompé“, accusant le président ukrainien de “soutenir des clans criminels“ dans la région d’Odessa et de “piller“ les Ukrainiens.

Il avait aussi annoncé “entamer une nouvelle étape de la lutte“ pour “débarrasser l’Ukraine de la sale corruption“ et amener le pays “à la victoire“.

M. Saakachvili avait précisé rester gouverneur de la région d’Odessa jusqu’à ce que sa démission soit acceptée par le président. Pro-occidental arrivé au pouvoir en Géorgie en 2003 avec la révolution des Roses, il a dirigé cette ex-république soviétique du Caucase pendant une décennie.

posté le 9 novembre 2016 par Ara/armenews


UKRAINE
L’ex-président géorgien Saakachvili démissionne du poste de gouverneur d’Odessa

L’ancien président géorgien prooccidental Mikhail Saakashvili, a donné le 7 novembre sa demission du poste de gouverneur de la région d’Odessa, peuplée majoritairement de russophones, au sud de l’Ukraine, accusant les responsables ukrainiens qui l’avaient nommé à ce poste de faire obstruction à ces tentatives de réformes.

M. Saakashvili, qui avait accédé au pouvoir à Tbilissi à la faveur de la Révolution des roses en 2003 et avait dû le quitter en 2013 en butte à une impopularité croissante, avait été nommé gouverneur d’Odessa en mai 2015 par le président ukrainien Petro Poroshenko, en remerciement pour sa politique résolument hostile à la Russie.

Mais depuis, M.Saakashvili n’avait cessé de reprocher aux dirigeants ukrainiens leur peu d’empressement à mettre en oeuvre des réformes, notamment pour lutter contre la corruption, comme le leur ont d’ailleurs reproché les Européens.

S’engageant pour sa part à poursuivre le combat contre la corruption, qui gangrène selon lui les plus hautes sphères de l’Etat ukrainien, M. Saakachvili a déclaré devant les journalistes : “J’ai décidé de donner ma démission et d’engager une nouvelle étape de mon combat. Je n’abandonne pas”.

Attaquant sans équivoque le président Poroshenko, il a ajouté : “en réalité, dans la région d’Odessa, le président soutient personnellement deux clans”, illustrant la volonté des dirigeants de maintenir le statu quo et de torpiller l’action des réformateurs.

posté le 8 novembre 2016 par Gari/armenews


GENOCIDE DES ARMENIENS
Nouveaux soutiens à la motion de reconnaissance du génocide des Arméniens au Parlement d’Ukraine

Un groupe de députés d’Ukraine issu de nombreux partis ukrainiens s’est joint au mouvement demandant au Parlement ukrainien de reconnaître le génocide des Arméniens. La motion de reconnaissance du génocide est à l’initiative du député Bidali Barvinenko. Selon le site Genocide.org.ua son initiative vient d’avoir le soutien du député Dimitri Svyatach du parti « Renaissance » ainsi que des députés Mikhaïl Dobkine et Dimitri Dobkine du parti « Bloc d’opposition ». Cette motion de reconnaissance du génocide des Arméniens avait eu également le soutien de 13 autres députés ukrainiens. Le 6 juin 2013 avait été présenté au Parlement d’Ukraine la motion de reconnaissance du génocide des Arméniens dans l’Empire ottoman en 1915 présentée par trois députés d’origine arménienne Vilen Chatvorian, Arsène Avakov et Nvér Mkhitaryan.

Krikor Amirzayan

posté le 8 novembre 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Génocide  Image 450  Ukraine 


UKRAINE
Les Arméniens d’Ukraine se souviennent des persécutions de la période soviétique

ARMENCHURCH.INFO. Le 20 octobre, le Parlement ukrainien - La Rada suprême - a voté une résolution proclamant la journée comme celle du souvenir de la dissolution en 1946 du diocèse arménien catholique par les autorités soviétiques. Faisant écho à cette décision, le 25 octobre, toutes les paroisses du diocèse de l’Eglise apostolique arménienne ont organisé des offices des défunts en souvenir des victimes religieuses laïques catholiques et apostoliques arméniennes.

JPEG - 87.6 ko

A cette occasion, une importante célébration a eu lieu en la cathédrale gréco catholique saint Alexandre de Kiev en présence de l’évêque Margos Hovhannissian, Primat du diocèse, du Métropolite Sviatoslav Schevchuk, Primat de l’Eglise gréco catholique ukrainienne, de l’archevêque Mieczysław Mokrzycki, ordinaire du diocèse catholique romain de Kiev- Jitomyr. M. Antranig Manouguian, ambassadeur de la République d’Arménie et de nombreux députés ukrainiens, les représentants des organisations arméniennes locales et de nombreux fidèles des différentes communautés étaient présents.

PN

JPEG - 43.6 ko
posté le 28 octobre 2016 par Ara/armenews


LIVRES-HISTOIRE
Présentation en Arménie du livre « Les Arméniens en Ukraine » de l’arménologue ukrainien Yaroslav Dashkievitch

Publié en 2012 en Ukraine, le livre « Les Arméniens en Ukraine » retraçant l’histoire des Arméniens d’Ukraine fut présenté en Arménie. La présentation s’est déroulée au centre culturel-musée « Zvartnots » à Erévan en présence de son auteur l’arménologue ukrainien Yaroslav Dashkievitch. Le livre retrace l’histoire de la communauté arménienne d’Ukraine du 15e au 19e siècle. L’auteur s’est également intéressé à l’édition de livres arméniens du 14e au 18e siècle en Ukraine. L’ouvrage représentant un important travail sur les Arméniens d’Ukraine sera diffusé dans de nombreuses bibliothèques et universités en Arménie.

Krikor Amirzayan

posté le 17 août 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Diaspora  Histoire  Ukraine 


UKRAINE-ARMENIENS
Fête de clôture des camps de vacances d’été pour 100 enfants Arméniens à Odessa (Ukraine)

Le 15 juillet au Centre de la jeunesse « Tchaïka » à Odessa (Ukraine) eurent lieu les fêtes clôturant la colonie de vacances d’été 2016 de l’Union des Arméniens d’Ukraine rapporte le site Analiruka.ua. 100 enfants Arméniens d’Ukraine mais également venus d’Arménie et du Belarus se sont reposés durant deux semaines sur les bords ensoleillés de la mer Noire. Ces jeunes en vacances ont suivi également des cours d’arménien ainsi que des danses traditionnelles arméniennes. Ils participèrent également à des concours de sport et des projections de films arméniens. Les membres de l’Union des Arméniens d’Ukraine ont apporté leur grand soutien au projet. Le président de l’organisation, Vilen Chadvorian apportant un regard tout particulier à la formation des jeunes lors de ces camps de vacances d’été ainsi que d’hiver.

Krikor Amirzayan

posté le 17 juillet 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Diaspora  Ukraine 


ARMENIENS D’UKRAINE
Les Arméniens d’Ukraine se préparent à commémorer le 101e anniversaire du génocide des Arméniens

La communauté arménienne d’Ukraine, évaluée à plus de 500 000 membres de prépare à commémorer le 101e anniversaire du génocide des Arméniens. Selon le site Analitika.ua l’association des Arméniens d’Ukraine ont créé un comité pour l’organisation des commémorations, présidé par David Davdyan. Le 14 avril, une table ronde en présence de nombreux membres des autorités publiques locales et des représentants des associations, autour du thème « Génocide des Arméniens. Sans droit à l’oubli » fut organisée par l’association des Arméniens d’Ukraine à Zaporojyé. Selon David Davdyan presque toutes les régions d’Ukraine organiseront des commémorations du 101e anniversaire du génocide.

Krikor Amirzayan

posté le 16 avril 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Génocide  Ukraine 


ARMENIE
Des militants demandent la libération de Savchenko

Un groupe de militants a organisé hier à Erevan une manifestation devant l’ambassade de Russie demandant la libération du pilote ukrainien Nadia Savchenko, qui est actuellement emprisonné en Russie.

Une vingtaine de policiers surveillait les manifestants qui avaient apporté avec eux des pancartes avec inscrit le slogan “Pour votre liberté et la nôtre“.

Savchenko, qui prétend avoir été arrêtée dans l’est de l’Ukraine en juin 2014 en combattant avec un bataillon de volontaires contre des séparatistes russes, est maintenant maintenue dans la région de Rostov, accusée d’avoir agi comme observatrice dans une attaque de mortier qui a tué deux journalistes russes.

Savchenko a commencé une grève de la faim, refusant même les liquides, le 3 mars après que le juge a ajourné le procès pendant une semaine sans lui permettre de s’exprimer. Les procureurs ont demandé à ce que Savchenko soit reconnue coupable et condamnée à 23 ans de prison.

L’affaire a suscité une large réprobation internationale.

Le vice-président américain Joe Biden a exhorté hier la Russie à “faire le bon choix“, retirer toutes les accusations portées contre Savchenko et la libérer immédiatement. Auparavant, c’est l’Union européenne qui avait également demandé à Moscou de la libérer.

Parmi les militants qui ont participé à la manifestation à Erevan, on peut noter le cinéaste Tigran Khzmalian, qui a décrit Savchenko comme une « femme courageuse » qui est “détenue dans des conditions indignes et absurdes en Russie.“

“Je pense que les participants aux luttes de libération nationale dans tous les pays doivent prendre conscience de l’importance de la solidarité avec Savchenko“, a-t-il déclaré.

Un membre d’une ONG arménienne, Daniel Ionnisian, a quant à lui affirmé : “C’est un procès illégal qui ressemble plus à une vendetta“.

L’ambassade de Russie n’a pas répondu à la protestation.

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200

posté le 9 mars 2016 par Claire/armenews