Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Valence


MEDIAS
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : l’aménagement de la place Manouchian à Valence

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence) du Dimanche 17 Juin 2018 l’article sur l’aménagement de la place Missak Manouchian à Valence (Drôme).

JPEG - 737 ko
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : l’aménagement de la place Manouchian à Valence
posté le 18 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Médias  Valence 


MEDIAS-VALENCE
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : la communauté arménienne se raconte

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence) du Dimanche 17 Juin 2018 l’article sur les rencontres avec les membres de la communauté arménienne de Valence, samedi 9 juin par l’Association des historiens et professeurs d’histoire géographie. Plusieurs responsables associatifs Arméniens de la région valentinoise participèrent à cette manifestation visant à faire connaître la communauté arménienne.

JPEG - 1.2 Mo
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : la communauté arménienne se raconte
posté le 18 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Médias  Valence 


MEDIAS
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : Un film pour l’Arménie réalisé par les collégiens de Crest (Drôme)

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence) du Dimanche 10 Juin 2018 l’article titré « Un film pour l’Arménie » réalisé par les collégiens de Revesz-Long de Crest (Drôme). Film de notre conférence-débat de décembre dernier face aux collégiens, dédiée aux Arméniens, le génocide, la résistance et la présence arménienne à Valence et dans la région. Le film fut présenté dans les cercles de l’éducation nationale. Il sera projeté au public à Bourg-Lès-Valence, lors d’une soirée par l’association « Arménia » en compagnie de Paule Courdouan (professeure) et Georges Eretzian.

Krikor Amirzayan

JPEG - 601.2 ko
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : Un film pour l’Arménie réalisé par les collégiens de Crest (Drôme)
posté le 11 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Médias  Valence 


MEDIAS-VALENCE
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) publie la réaction du président de l’association « Arménia » suite aux incidents de l’affiche du « Le Point »

Le journal « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence) du Dimanche 3 Juin 2018 a publié la réaction de notre rédacteur valentinois, président de l’association culturelle « Arménia », suite aux incidents qui sont survenus à Valence (Drôme) liés à l’affiche de l’hebdomadaire français « Le Point » présentant en couverture le président turc Erdogan en dictateur.

Ci-dessous le texte du communiqué : Krikor Amirzayan président de l’association « Arménia » « en France, la presse libre est le gage de notre démocratie » L’affaire de l’affiche du Le Point à Valence comme au Pontet près d’Avignon avec le portrait d’Erdogan présenté en « dictateur » a mobilisé fortement les médias tant en France qu’en Turquie...ou en Arménie.

« En France où des générations entières ont lutté pour la liberté de la presse, l’un des fondements de la démocratie, l’attitude de quelques dizaines de Franco-Turcs nous interpelle. Ces personnes qui affirment être vexées qu’un hebdomadaire comme « Le Point » présente le président Erdogan sous les traits d’un « dictateur ». Mais en France au nom de cette liberté de parole et de cette presse libre, importer la méthode turque de la censure me parait non seulement déplacée mais indigne. Car en France cette liberté de parole est l’un des aspects majeurs et fondamental de cette République. Une France dont tant les Turcs que d’autres peuples immigrés et intégrés -comme les Arméniens- bénéficient de tous les avantages du citoyen. La France n’a pas à recevoir le dictat de la Turquie des partisans d’Erdogan comme d’ailleurs d’autres groupes politiques étrangers. Car la France est souveraine. Et si en Turquie, Erdogan censure la presse et envoie des milliers de journalistes dans les prisons, en France cette liberté de la presse est notre fondement.

J’invite tous ceux qui se sentent offusqués par cette affiche du « Le Point » de lire le dossier assez édifiant sur cette Turquie d’Erdogan et notamment l’éditorial sans concessions de Franz-Olivier Giesbert avec le rappel du génocide des Arméniens qui pèse encore sur la conscience humaine et le risque d’un nouveau génocide, notamment celui des Kurdes. » « Que les vexations ou les passions des Turcs de France puissent s’apaiser et se retourner en étude objective de l’Histoire et notamment celle du début du XXe siècle. Ils découvriront ainsi le Premier génocide du XXe siècle dont les Arméniens, sujets ottomans, furent victimes et dont les générations actuelles ne sont en rien responsables. »

JPEG - 438.5 ko
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) publie la réaction du président de l’association « Arménia » suite aux incidents de l’affiche du « Le Point »
JPEG - 421.4 ko
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) publie la réaction du président de l’association « Arménia » suite aux incidents de l’affiche du « Le Point »
posté le 4 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


VALENCE (DRÔME)
A Valence l’affiche du Point titrée Erdogan « Le dictateur » a de nouveau été affichée hier

Après les incidents de samedi à Valence avec quelques jeunes Turcs qui ont exigé du buraliste du centre-ville (avenue de la République) de retirer sous la menace l’affiche du « Le Point » avec l’image d’Erdogan et titrée « Le dictateur », hier soir l’affiche était de retour. Le vendeur a accepté la proposition du « Le Point » de remettre l’affiche. Les lieux étant placés sous surveillance policière. Le maire de Valence Nicolas Daragon ainsi que plusieurs élus ont apporté leur soutien au gérant du kiosque. Nous l’avons interrogé ce matin il se disait « soutenu et rassuré ». Des clients présents enchérissant « il ne faut pas se laisser faire. Tout de même en France on va pas accepter que la Turquie nous dicte sa politique ! » affirmait l’un d’eux qui avait l’adhésion de tous les clients. Il nous a également transmis ses remerciements adressés à ses nombreuses connaissances arméniennes de Valence qui l’on également soutenu.

Krikor Amirzayan

JPEG - 1 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.1 Mo
posté le 30 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


VALENCE (DRÔME)
Le kiosque à journaux de Valence qui a été attaqué samedi par des nationalistes Turcs pour retirer les affiches du « Point »

Le kiosque à journaux du centre-ville de Valence sur l’avenue de la République qui a été attaqué par des Jeunes Turcs samedi qui ont arraché les affiches du « Point » avec en une « Erdogan, le dictateur » et qui ont menacé le kiosquier que nous avons rencontré ce matin même. Il nous a confié que les affiches du « Point » reviendront cet après-midi selon la direction de l’hebdomadaire. Photos prises ce matin.

Krikor Amirzayan

JPEG - 1 Mo
JPEG - 1 Mo
JPEG - 1020.7 ko
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
posté le 29 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Valence 


VALENCE (DRÔME)
Le Dauphiné Libéré à Valence : des pro-Erdogan ont forcé un kiosquier à enlever des affiches du Point

Armenews avait révélé dès samedi cette affaire de l’affiche du « Le Point » arrachée à Valence. Le Dauphiné Libéré avec 48 heures de retard...publie le détail de ces incidents sous la rubrique « fait divers ». K.A.

Ci-dessous une partie de l’artcile du Dauphiné Libéré :

« Il s’avoue « traumatisé ». Ce samedi 26 mai, Eric Chabot a été intimidé par des partisans du président turc Recep Tayyip Erdogan. Menacé à plusieurs reprises dans la journée, le kiosquier situé sur les boulevards de Valence a finalement retiré deux affiches représentant la Une du Point. Celle-ci qualifiait le président turc de « dictateur », ce qui n’a pas plu à ses sympathisants. Une scène similaire s’est déroulée au Pontet, dans le Vaucluse. » « Sur une vidéo amateur filmée par les pro-Erdogan et publiée sur les réseaux sociaux, on voit le kiosquier valentinois retirer les deux affiches sous la contrainte. Des paroles du président turc ont été ajoutées en fond sonore.Retrouvez dans nos éditions Drôme-Ardèche de ce mardi 29 mai le témoignage complet du kiosquier. »

Publié le 28/05/2018 à 16:54 Le Dauphiné Libéré (site).

- https://www.ledauphine.com/drome/2018/05/28/valence-des-pro-erdogan-ont-force-un-kiosquier-a-enlever-des-affiches-du-point

posté le 29 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


MEDIAS
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : L’Arménie, plus de 5000 ans d’histoire

Lu dans « Le Dauphiné Libéré » (édition de Valence) du Dimanche 27 Mai 2018 l’article de la conférence proposée par « Arménia » sur l’Histoire de l’Arménie des origines à nos jours qui s’est déroulée Vendredi 25 Mai à la MJC Jean Moulin à Bourg-Lès-Valence (Drôme). « L’Arménie, plus de 5000 ans d’histoire » titre « Le Dauphiné Libéré ».

JPEG - 545.7 ko
Le Dauphiné Libéré (édition de Valence) : L’Arménie, plus de 5000 ans d’histoire
posté le 28 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Médias  Valence 


VALENCE (DRÔME)
Après Avignon, à Valence l’affiche de la couverture du « Le Point » avec Erdogan titré « Le dictateur » a été arrachée cet après-midi au centre-ville

Le cas d’Avignon n’est pas « un acte isolé » comme le prétend l’afficheur JCDecaux. A Avignon où des nationalistes Turcs pro-Erdogan ont arraché d’un panneau publicitaire l’affiche de la couverture de l’hebdomadaire « Le Point » avec la photo d’Erdogan et titrée « Le dictateur ». Mais Avignon n’est pas un cas isolé car samedi 26 mai en début d’après-midi, plusieurs personnes -probablement des partisans d’Erdogan d’origine turque- ont arraché d’un kiosque à journaux des boulevards de Valence (Place Porte-Neuve près des rues piétonnes) l’affiche de la couverture du « Le Point » avec l’image d’Erdogan titrée « Le dictateur ». Selon certains témoignages, la police de Valence arrivée très vite sur les lieux aurait procédé à une ou plusieurs interpellations. A suivre.

Krikor Amirzayan

posté le 26 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : France  Image 450  Médias  Turquie  Valence