Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Humanitaire


ARMENIE-DIASPORA-ARTSAKH
En juin prochain un grand festival « Pour toi, Karabagh » organisé par le ministère arménien de la Diaspora

Lors d’une conférence de presse à Erévan, Serge Srapionyan le vice-ministre arménien de la Diaspora a affirmé que l’opération lancée par son ministère « Que fais-tu pour le Karabagh ? » organisera un grand festival. Selon S. Srapionyan dans le cadre de cette mobilisation pour la Karabagh, sous la direction du père Diradour Sartarian à la tête de la communauté arménienne de l’Etat de Bade-Wurtemberg, en Allemagne, 25 tonnes d’aides humanitaires comprenant de la nourriture, des vêtements, des fournitures de bureau sont acheminés vers le Haut-Karabagh. « Le développement du mouvement nous a permis de déclarer l’année 2017 comme l’Année du Karabagh. En juin prochain nous envisageons de réaliser un grand Festival « Pour toi, Karabagh » en présence de groupes venus de la diaspora » dit le vice-ministre de la Diaspora.

Krikor Amirzayan

posté le 14 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Diaspora  Humanitaire  Image 450  Karabagh 


HUMANITAIRE
Ce soir, débat avec Elise Boghossian au Tebrotzassère au Raincy

Elise Boghossian sera ce soir à la salle des fêtes du Raincy (Thierry le Luron), 9 boulevard du Midi au Raincy pour une conférence/débat/dédicace à 20 heures.

Ancienne élève de Tebrotzassère, l’acupunctrice soigne les malades et blessés en Syrie.

Photo : A la fête de fin d’année à l’école Tebrotzassère en compagnie d’Hubert Reeves, physicien et astrophysicien, son beau-père, et d’un de ses fils.

posté le 13 janvier 2017 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : France  Humanitaire  Image 450 


VU SUR FRANCE2 - 13H15 LE SAMEDI
Reportage sur le martyr des chrétiens d’Irak et l’aide apportée par Elise Boghossian

Reportage en Irak diffusé sur France 2 dans 13h15 le samedi, le 7 janvier 2017.

Deux ans après la prise de Mossoul par le groupe Etat islamique, l’armée irakienne a lancé en octobre 2016 une vaste offensive pour reprendre la région aux jihadistes. La bataille est rude, l’armée avance difficilement, mais dans les faubourgs de la ville, plusieurs villages chrétiens ont été libérés.

Les chrétiens d’Irak avaient massivement fui à l’arrivée de Daech. Ils retournent pour la première fois chez eux, et notamment à Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d’Irak, au sud-est de Mossoul. Les combats y ont été violents et les symboles chrétiens saccagés par l’organisation Etat islamique.

Quel avenir pour les chrétiens d’Orient ?

Le magazine 13h15 le samedi diffusé sur France 2 a suivi Elise Boghossian, une humanitaire française qui accompagne notamment la communauté chrétienne d’Irak depuis deux ans. Avec son association EliseCare, cette acupunctrice apporte une aide médicale d’urgence aux populations civiles. Réfugié chrétien, Rabia est retourné avec elle dans sa maison occupée quelques jours plus tôt par les jihadistes.

Patrice Brugère et Fabien Lasserre ont également suivi le père Ibrahim qui retrouve son église incendiée, et dont les symboles ont été méthodiquement détruits. Entre la joie du retour et le traumatisme de la guerre, la communauté chrétienne d’Irak reste très inquiète. Y a-t-il encore un avenir pour elle en Irak, et en Orient ?

Voir le reportage ici : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-samedi-7-janvier-2017_1994595.html

posté le 9 janvier 2017 par Claire/armenews


REFUGIES
Des Arméniens de Syrie ont décidé de s’installer dans leur patrie ancestrale

Des Arméniens de Syrie ont décidé de s’installer prochainement en Arménie, a annoncé hier un organisme caritatif basé à Erevan.

La fondation Initiatives pour le développement de l’Arménie (IDeA), créée par le philanthrope russe arménien Ruben Vardanyan, a alloué en octobre 250 000 dollars pour soutenir les Arméniens syriens gravement touchés par le conflit sanglant au Moyen-Orient.

Le financement vise, entre autres, à les aider à s’installer et à trouver un emploi en Arménie par l’intermédiaire de trois organisations non gouvernementales locales. Une de ces ONG, appelée Halep (Alep), réunit des Arméniens syriens vivant dans leur patrie ancestrale.

Dans une déclaration officielle, IDeA a annoncé que 37 Arméniens d’Alep ont déjà déménagé en Arménie grâce à son projet. Dix-huit autres ont dit aux représentants de Halep qu’ils voulaient suivre leur exemple, ajoute-t-il.

L’annonce fait suite à la capture par les troupes gouvernementales syriennes de tous les districts d’Alep restant sous contrôle rebelle. Environ 80 000 Arméniens y vivaient avant la guerre civile.

Selon les estimations du gouvernement arménien, seulement environ 7 000 Arméniens restent à Alep à l’heure actuelle. Pratiquement tous vivent dans les quartiers contrôlés par le gouvernement de l’ouest de la ville, bombardés pendant des années par les forces rebelles.

On estime que jusqu’à 20 000 Arméniens syriens ont fui vers l’Arménie au cours des cinq dernières années. Beaucoup d’entre eux ont eu du mal à trouver un emploi dans un pays qui souffre depuis longtemps d’un taux de chômage élevé.

IDeA a déclaré qu’à partir du mois prochain une autre ONG basée à Erevan, la Mission Arménie, utilisera son financement pour couvrir les dépenses de logement de certains de ces migrants.

L’organisme de bienfaisance espérait obtenir le financement d’organisations et individus en Arménie ainsi que de sa diaspora mondiale quand il a lancé le régime d’aide il y a deux mois. Jusqu’à présent, il n’a recueilli que 22 000 dollars.

posté le 28 décembre 2016 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



INITIATIVE
Concours de court métrage organisé par Aurora

L’Initiative Humanitaire Aurora inaugure un concours international de court métrage ouvert à tous les genres.

Joignez-vous aux efforts du mouvement humanitaire planétaire pour démontrer votre talent votre imagination dans les films qui expriment les principaux critères de sélection du Prix Aurora for Awakening Humanity : courage, engagement, impact.

Indépendamment des frontières des États, des religions, de l’ethnicité et de la couleur de peau, une douzaine de personnes désintéressées prouvent par leur action courageuse en sauvant des milliers de vies combien la vie humaine est d’une valeur irremplaçable. Les films doivent refléter vos idées sur l’humanisme, l’espoir, la générosité et la foi en un avenir meilleur.

Conditions générales :
Âge : moins de 40 ans
Durée du film : Jusqu’à 5 minutes
Genre : Documentaire, fiction, animation (3D, 2D), autre.
Date limite : 20 mars 2017.
Les films doivent avoir été produits au plus tôt le 1er janvier 2016.
Les films doivent être remis via un lien caché sur You Tube ou Vimeo.

Pour tous les détails sur les conditions générales du Concours Aurora du court métrage veuillez cliquer ici.

Par la sélection d’un jury professionnel, l’Initiative Humanitaire Aurora accordera un prix de 4000 dollars à l’auteur du meilleur film. Les second et troisième concurrents recevront respectivement un prix de 2000 et 1500 dollars. Les auteurs des cinq meilleurs films auront l’opportunité d’assister à la Cérémonie de remise du Prix Aurora qui aura lieu à Erevan le 28 mai 2017.

Pour s’inscrire au concours veuillez cliquer ici.

Pour toute question :
film@auroraprize.com
+374 98 909417

posté le 21 décembre 2016 par Claire/armenews


CLAMART
Concert de Jazz au profit de Hay Med
JPEG - 69 ko

Le batteur Charles Bellonzi.

L’association Hay Med organise son concert annuel de jazz à Clamart, avec Charles Bellonzi Sextet (dont Michel Delakian à la trompette) qui invite Gilda Solve.

L’intégralité des bénéfices serviront à la santé de la population du Haut-Karabagh, et en particulier au centre de cancérologie à Stepanakert que l’association a ouvert avec le Fonds arménien de France (voir interview du docteur Jean-Michel Ekherian NAM229).

Dimanche 8 janvier à 16h au Théâtre Jean Arp
22 rue P. Vaillant Couturier - Clamart (92)

Réservations : Jean-Michel Ekherian au 06 83 82 18 22 ou Armand au 06 82 64 19 72
Tarif : 25 € (placement libre)

posté le 15 décembre 2016 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Clamart  Concert  Humanitaire  Musique 


BIARRITZ
De retour d’Arménie, la journaliste Nathalie Bagdassarian partage ses émotions

Ce dimanche 4 décembre 2016, l’association AGUR a accueilli à Biarritz Nathalie Bagdassarian, journaliste à France bleue Pays Basque de retour de sa deuxième visite à la patrie de ses grands-parents, Elle a partagé les émotions qu’elle avait ressenties tout au long de son voyage d’Erevan jusqu’en Artsakh illustré par les images du court-métrage Retour en Arménie, qu’elle y avait tourné. Visiblement elle revenait toujours conquise et « amoureuse » du pays, prête à y retourner !

Un public de 80 personnes environ - dont une bonne proportion de « non-Arméniens » - a rencontré à cette occasion l’Arménie grâce à Nathalie qui a donné à beaucoup l’envie d’y aller...

JPEG - 5.2 Mo

L’après-midi se poursuivit par un survol des activités humanitaires d’AGUR, en faveur depuis 2011 des dispensaires de Hartachen et de Torosgyugh rattachés à l’Hôpital de la ville d’Ashotsk. Dans cette région appelée la Sibérie arménienne où la température peut descendre jusqu’à -40°, l’envoi de conteneurs de vêtements chauds, collectés dans le Pays basque, s’ajoute à un soutien financier annuel à la mesure des moyens de l’Association alimentés par les dons des membres et sympathisants,

La journée s’acheva par une collation amicale avec, pour rester dans l’ambiance, « beurek » et « baklava » puis chacun s’en retourna chez soi avec le rêve de se retrouver, l’année prochaine, en Arménie.

Plus d’infos : AGUR ARMENIE-PAYS BASQUE :
Maison des Associations 2-4 rue Darrichon - 64200 Biarritz
Blog : http://agurarmenie.blogspot.com

posté le 12 décembre 2016 par Claire/armenews


ARMENIE
Le Prix Aurora 2017 annonce des manifestations du 24 avril au 28 mai

L’Initiative Humanitaire Aurora confirme les projets d’attribution de la seconde édition du Prix Aurora for Awakening Humanity.

L’Initiative Humanitaire Aurora et le Prix Aurora for Awekening Humanity d’un million de dollars ont été créées au nom des descendants des survivants du génocide des Arméniens et en gratitude envers ceux qui ont risqué leur vie pour les aider à survivre. Lors de la cérémonie inaugurale, la lauréate du Prix a été Marguerite Barankitse de Maison Shalom et de l’hôpital REMA au Burundi.

Marguerite Barankitse a été reconnue pour l’impact extraordinaire qu’a été le sien en sauvant des milliers de vies et en soignant des orphelins réfugiés au cours des années de la guerre civile au Burundi. Conformément au règlement de ce Prix unique, la lauréate a sélectionné trois organisations récipiendaires d’une subvention d’un million de dollars : la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse du Luxembourg, la Fondation Jean-François Peterbroeck (Fondation JFP) et la Fondation Bridderlech Deelen Luxembourg.

Dans le cadre d’un effort continu visant à extraire l’expérience arménienne de sa posture victimaire, pour l’élever à celle de citoyen du monde actif et digne, chaque année la cérémonie du Prix Aurora célèbre l’humanisme en partage ainsi que sa résilience. Cette célébration culminera cette année le 28 mai à Erevan en Arménie.

Le 28 mai symbolise la résistance des survivants, qui trois ans seulement après le génocide, ont proclamé et maintenu de 1918 à 1920 une République arménienne indépendante. La cérémonie et ce retour sur les événements du passé mettront en lumière ce parcours qui mène de la mort à la vie, de l’horreur à l’espoir, de la tragédie à la renaissance.

Les noms des finalistes du Prix Aurora 2017 seront annoncés le 24 avril 2017, date qui correspond à la journée du souvenir des victimes du génocide des Arméniens. L’un de ces finalistes sera alors nommé lauréat du prix Aurora 2017 au cours d’une cérémonie spéciale qui se déroulera le 28 mai 2017 à Erevan, en Arménie. Le lauréat et les finalistes seront choisis par le Comité de Sélection du prix Aurora sur un total de 558 candidatures qui ont été présentées dans 66 pays.

Cofondateur de l’Initiative Humanitaire Aurora, Noubar Afeyan, a fait remarquer que « le Prix Aurora repose sur le désir de rendre hommage à ceux qui ont consacré leur vie à aider les autres à survivre et à prospérer. Il est gratifiant qu’en si peu de temps, cette initiative ait trouvé un tel écho et de l’appréciation dans le monde entier ».

Ruben Vardanyan a pour sa part ajouté : « Le 28 mai, les survivants arméniens ont osé déclarer leur indépendance peu de temps après le génocide et au milieu d’un tumulte régional. Leur sort est le reflet de notre conviction, celle que les victimes ne sont pas que des victimes mais également des membres actifs et engagés au sein de la communauté internationale. L’Initiative humanitaire Aurora met en évidence la promesse de la transformation d’impuissance en espoir, une option valable pour tous les peuples.

Entre le 24 avril et le 28 mai, l’Initiative Humanitaire Aurora organisera un programme international de manifestations visant à présenter les histoires inspirantes des finalistes de 2017, ainsi que des initiatives humanitaires au sens plus large. Les Dialogues Aurora - une série d’échanges constructifs mettant en lumière des personnalités humanitaires internationales - ont été initiés à Erevan au cours du week-end du Prix inaugural. Composante majeure du week-end du 28 mai du Prix Aurora, ces dialogues seront élargis et partagés avec les communautés du monde entier.

Au sujet de l’Initiative Humanitaire Aurora

L’Initiative Humanitaire Aurora vise à bâtir un vaste mouvement humanitaire mondial. Cette initiative s’appuie sur des histoires inspirantes de courage et de survie qui ont émergé lors du génocide arménien, quand un million et demi d’Arméniens ont trouvé la mort. Les rares chanceux qui survécurent furent sauvés par les actions courageuses et héroïques d’institutions et de personnes qui intervinrent en leur faveur, en courant de grands risques. Un siècle plus tard, l’Initiative Humanitaire Aurora se propose d’exprimer une reconnaissance, de partager des histoires remarquables de survivants et de leurs sauveurs, et de célébrer la force de l’humanisme.

L’Initiative Humanitaire Aurora met en œuvre et soutient des projets visant à informer l’opinion et à traiter des questions humanitaires des plus urgentes dans le monde. Ces projets incluent le Prix Aurora for Awakening Humanity, les Dialogues Aurora, l’Index Humanitaire Aurora, les Projets Gratitude et l’Initiative 100 LIVES. L’Initiative humanitaire Aurora est le fruit de la vision philanthropique de Vartan Gregorian, Noubar Afeyan et Ruben Vardanyan. Elle est représentée par trois organisations - la 100 Lives Foundation, Inc. (New York, USA), la 100 Lives Foundation (Genève, Suisse) et la Fondation IDeA (Erevan, Arménie).

Au sujet du Prix Aurora for Awakening Humanity

Au nom des survivants du génocide des Arméniens et en témoignage de reconnaissance envers leurs sauveurs, un lauréat du Prix Aurora sera honoré chaque année d’une subvention de 100 000 dollars US, ainsi que de l’opportunité unique de prolonger le cycle du don en proposant des organisations ayant inspiré son action pour un prix d’un million de dollars US. Les récipiendaires seront distingués en raison de l’impact exceptionnel de leurs actions en termes de protection de la vie humaine et de progrès des causes humanitaires.

Le Comité de Sélection du Prix Aurora comprend les Prix Nobel Oscar Arias, Shirin Ebadi et Leymah Gbowee ; l’ancienne présidente de la République d’Irlande Mary Robinson ; la militante des droits de l’homme Hina Jilani ; l’ancien ministre australien des Affaires étrangères et président émérite de l’International Crisis Group Gareth Evans ; le président de la Carnegie Corporation de New York Vartan Gregorian ; et l’acteur oscarisé et humanitaire George Clooney.

Pour plus d’informations, consulter www.auroraprize.com

posté le 5 décembre 2016 par Claire/armenews


RCF Radio dialogue - Club Ararat TV
Élise Boghossian : soigner en zône de guerre

Élise Boghossian et Guy Tessier

Aujourd’hui l’émission radiophonique de Richard Findykian sur RCF Radio dialogue - Club Ararat TV est consacrée à l’aide humanitaire.

Invités : Elise Boghossian, acupunctrice à Paris et au Kurdistan irakien, sera à la Mairie des 9/10èmes arrdts de Marseille suite à l’invitation du député des Bouches-du-Rhône Guy Teissier, afin de signer son ouvrage “Au royaume de l’espoir, il n’y a pas d’hiver“ édité chez Robert Laffont ; Lionel Stora, Président de l’Appel Unifié Juif de France et Xavier Nataf, Directeur du Fonds Social Juif Unifié, à propos de la Journée de la Solidarité à Marseille. `

Réalisation radio : Corentin Aubry

JPEG - 60.1 ko

Avec Mgr Petros Moshe à l’Élysée le 24 novembre

JPEG - 53.7 ko

Entrevue avec François Fillon

JPEG - 54.6 ko

Avec Patrick Karam et Valérie Pécresse au Conseil Régional d’Île de France

posté le 3 décembre 2016 par Jean Eckian/armenews