Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Humanitaire


PARIS
Concert au profit des enfants d’Alep

Après 4 années de guerre, de destruction, de famine et de souffrances, des centaines d’enfants d’Alep vivent, physiquement et psychologiquement, dans une grande misère.

L’orchestre symphonique et lyrique de Paris a généreusement accepté d’offrir un concert à leur profit. Le montant récolté sera envoyé à Alep et géré sur place par la Paroisse arménienne catholique. Cette somme sera affectée aux soins, nourritures, scolarités et vêtements des enfants.

Programme :
Marcello : Concerto pour Hautbois (soliste : Damien Fourchy)
Haydn : Concerto pour violoncelle en Ré Majeur (soliste : Astrig Siranossian)
Haydn : Sympphonie n°49, La Passion (sous la direction du violon Simon Milone)

Billets à 50 € et 20 € disponibles à la Cathédrale Sainte-Croix de Paris.
Règlement par chèque à l’ordre de la Paroisse arménienne catholique (13 rue Perche, 75003 Paris). Les billets vont seront adressés par courrier.

Vendredi 28 avril à 20h30
Cathédrale Saint Croix de Paris - 13 rue Perche - 75003

posté le 4 avril 2017 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Concert  Humanitaire  Paris 


REVUE DE PRESSE - LIBE
Texte de Simon Abkarian : A Lesbos, les migrants au cœur du labyrinthe de chair et de sang

Je suis en Grèce à Lesbos. Je me tiens face à la mer. De l’autre côté, la Turquie, fière, arrogante, sûre d’elle-même, se dresse sur les ruines d’un printemps déchu. Derrière elle, par-delà les plaines et les montagnes, les ossements des Arméniens, des Grecs, des Alévis, des Assyro-Chaldéens et des Kurdes continuent de blanchir sous le ciel d’Anatolie. Ils attendent en vain que s’en vienne la justice des hommes. Mon père me disait que « les Turcs n’existent que par le glaive et pour le glaive. Quand ils auront tué tous les Non-Turcs, ils se mangeront eux-mêmes et se battront avec leurs ombres ».

J’ai toujours cru que mon père se trompait, qu’aucun peuple ne porte en lui le gène de la violence. Pourtant, nous y sommes. Ces purges sont les prémices d’un massacre à venir. Et ce sont des hommes et des femmes turcs aussi qui, cette fois, s’entassent dans les cimetières et les prisons. En attendant que la grande cannibale se digère elle-même, la Syrie et l’Irak n’en finissent pas de brûler.

Lire la suite du texte de Simon Abkarian publié sur Libé : http://www.liberation.fr/planete/2017/03/22/a-lesbos-les-migrants-au-coeur-du-labyrinthe-de-chair-et-de-sang_1557677

posté le 24 mars 2017 par Claire/armenews


EDUCATION
1 million de dollars pour les étudiants de l’AUA de la part de l’Initiative Aurora

Des étudiants de cinq pays du Moyen-Orient recevront des bourses pour aller étudier à l’Université américaine d’Arménie d’ici 2023, dans le cadre des projets Aurora Gratitude.

17 mars 2017, Erevan, Arménie - L’Initiative Humanitaire Aurora en coopération avec Scholae Mundi Armenia accordera des bourses d’études à des étudiants de Syrie, d’Irak, du Liban, de Jordanie et d’Egypte pour étudier à l’Université Américaine d’Arménie. Ce fonds de bourses d’études (1 million de dollars USD) est créé dans le cadre des projets Aurora Gratitude.

Les bourses s’adressent aux ressortissants des pays susmentionnés, qui souhaitent poursuivre les formations suivantes : diplômes de premier cycle en sciences informatiques, ingénierie, sciences des données (à partir de 2018), Master en santé publique, ingénierie industrielle et gestion de systèmes, Master ès Sciences en informatique et sciences de l’information, Économie, Gestion stratégique, Master en sciences politiques et affaires internationales et Master ès arts en enseignement de l’anglais langue étrangère.

« L’Arménie a le potentiel pour devenir une plaque tournante de l’éducation globale et nous encourageons les jeunes du Moyen Orient à venir et étudier en Arménie. Cette bourse offre des opportunités aux jeunes talents qui ont été frappés de façon directe ou indirecte par les guerres dans leur région. Nous croyons qu’il y un impact positif non seulement sur les jeunes qui viennent dans le pays, bénéficier de son hospitalité et d’une éducation de qualité, mais que cela enrichit la communauté de l’AUA grâce à l’apport d’étudiants internationaux très motivés qui deviendront les ambassadeurs de l’Arménie et de sa culture à l’avenir. L’Initiative Humanitaire Aurora offre ainsi non seulement des bourses aux étudiants mais aussi une reconnaissance aux nations qui ont été les premières à ouvrir leurs portes pour aider les survivants du génocide arménien », a déclaré Veronika Zonabend, co- Fondatrice de la Fondation Scholae Mundi Armenia, et avec son mari Ruben Vardanyan, co-fondateur de la Fondation RVVZ qui a contribué à la création de l’Initiative Humanitaire Aurora et des Projets Aurora Gratitude.

« L’Université Américaine d’Arménie est extrêmement reconnaissante envers les fondateurs de l’Initiative Humanitaire Aurora, en particulier Ruben Vardanyan et Veronika Zonabend qui, par leur immense générosité, ont créé une occasion non seulement pour les étudiants des pays qui ont accueilli des réfugiés arméniens du génocide à étudier en Arménie, mais a également donné à l’AUA l’occasion de servir ces étudiants. Leur présence sur notre campus enrichira sa diversité et celle de la vie de tous les étudiants. Nous sommes fiers de participer à cette initiative et, par le biais de nos programmes éducatifs, d’exprimer notre gratitude aux descendants des personnes qui ont recueilli les Arméniens au cours de la période la plus tragique de leur histoire », a déclaré le Docteur Armen der Kiureghian, président de l’Université américaine d’Arménie.

Les bénéficiaires continueront de recevoir les bourses tout au long de leur étude à l’AUA tant qu’ils auront un bon niveau scolaire. La bourse couvrira les frais de scolarité, les frais de voyage ainsi que le logement des étudiants. L’Initiative humanitaire Aurora et Scholae Mundi Armenia se sont engagées à accorder la bourse d’études jusqu’en 2023.

La Fondation Scholae Mundi Armenia continue de soutenir le programme de bourses d’études Aurora Gratitude, qui promeut des projets humanitaires et éducatifs pour aider les enfants, les réfugiés et les autres citoyens vulnérables au Moyen-Orient. Au nom des survivants du génocide arménien et en reconnaissance envers leurs sauveurs, les descendants des survivants du génocide transforment leur gratitude en action par le biais d’initiatives éducatives et des bourses, des subventions à des projets humanitaires et la sensibilisation du public aux efforts humanitaires. Les programmes de bourses des projets Aurora Gratitude s’élèvent à 7 millions de dollars.

posté le 23 mars 2017 par Claire/armenews


HUMANITAIRE
« La guerre de la vie » : le témoignage de Gérard Karagozian, de retour d’Alep

A titre personnel j’accompagnais, du 31 janvier au 4 février, une mission humanitaire composée de médecins cardiologues du Sud-ouest.

L’objet de ce voyage vers Alep ? Recenser les besoins des cliniques et des hôpitaux, puis d’imaginer des voies d’acheminement des matériels.

De Beyrouth à Alep nous avons dû emprunter une route parallèle à l’autoroute Damas-Alep, aux mains des insurgés/terroristes, et franchir environ 30 barrages tenus par l’armée syrienne ou des milices.

Nous sommes entrés à Alep par l’Est de la ville, c’était la désolation. Tout est détruit, vraisemblablement par des bombardements russes, mais la plupart des champs de ruines sont le fait de ceux que les aleppins appellent “des terroristes“. On ne parle pas de rebelles modérés en Syrie, lorsque l’on détruit des hôpitaux, des écoles et des orphelinats on ne peut pas être qualifié de “modérés“. Nous longeons le quartier arménien de Nior Kiugh, une zone où les combats ont été intenses, c’est terrifiant.

Les visites sur 3 jours des hôpitaux et cliniques ont révélé un manque énorme de médicaments, entre-autres des antibiotiques de dernières générations, de consommables, ainsi que des matériels de type scanner, échographe...... Nous relevons partout les mêmes reproches, pourquoi appliquez-vous un embargo sur les médicaments, consommables ou appareils médicaux.

Cet embargo touche les plus démunis, c’est une honte ! Dans Alep ouest la vie continue et s’anime de plus en plus. C’est désormais “la Guerre de la vie“, l’eau fait défaut, elle est pompée à partir de puits artésiens et distribuée par des voiturettes équipées de citernes.

L’électricité n’est fournie qu’à partir de générateurs qui jonchent les trottoirs de la villes, on achète des ampères/heure pour alimenter 3 ampoules et la télévision. Malheureusement le gasoil fait parfois défaut et les générateurs s’arrêtent. IL faut froid à Alep, la température le matin est inférieure à Zéro, se chauffer est un luxe pour la plupart des aleppins.

Un des moments forts de ce voyage fut la rencontre du député Jiraïr Reisian, un homme accueillant, réfléchi et soucieux du bien-être de tous les syriens.

Au club arménien nous avons rencontré le président Dikran Bedrossian dont l’épouse et les enfants sont actuellement à Erevan. Un retour prochain est envisagé selon lui, mais il affirmait : “Il y a à peine 25 jours, lorsque nous quittions la maison nous ne savions si nous retournerions chez nous, des tirs incessant de roquettes et obus atteignaient les quartiers d’Alep“.

Je retournerai à Alep dans un futur proche.

Gérard Karagozian

JPEG - 4.5 Mo

Photo prise dans un zone industrielle dévastée par les terroristes, Daesh était à 2,5 km, nous entendions des crépitements d’armes automatiques.

posté le 9 mars 2017 par Claire/armenews


ARMENIE-SOLIDARITE
Grant Holding offre 96 millions de drams à 10 familles nombreuses de 6 enfants et plus dans la région frontalière de Tavouche au nord-est de l’Arménie

Dans la région de Tavouche (nord-est de l’Arménie), le groupe Grant (Grant Holding) avec son propriétaire Karen Vardanyan, à l’occasion de la Journée internationale de la Femme vient d’offrir la somme de 96 millions de drams à partager entre 10 mères de héros de la guerre qui ont 6 enfants et plus. 8 mères ont bénéficié de maisons individuelles et 2 ont préféré des équipements agricoles. La région de Tavouche dispose avec 352 km la frontière la plus longue avec l’Azerbaïdjan. Malgré les tirs réguliers de l’ennemi azéri, les éleveurs de bétail et agriculteurs arméniens continuent leur travail quotidien dans les champs. Cette région de Tavouche, près de la frontière, compte 10 familles de 6 enfants et plus. Toutes vivent dans des conditions difficiles. Ainsi Karen Vardanyan le propriétaire de « Grant Holding » a voulu faire un geste en leur faveur.

Krikor Amirzayan

posté le 8 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Humanitaire  Image 450  Soiidarité 


Humanitaire
Elton John présentera le film sur le génocide arménien « The Promise » à la fête des Oscars

La 25e soirée annuelle de la Fondation Elton John pour la lutte contre le sida (EJAF) aura lieue le 26 février au West Hollywood Park, le jour même de la remise des Oscars du cinéma, au cours de laquelle Sir Elton John et David Furnish présenteront le film Open Road et Survival Pictures « The Promise », qui raconte l’histoire du génocide arménien en Turquie au début de la Première Guerre mondiale. Écrit par Terry George et Robin Swicord et réalisé par Terry George (Hôtel Rwanda), The Promise est interprété par Oscar Issac, Christian Bale et Charlotte Le Bon. Musique de Gabriel Yared.

« Nous devons seulement considérer que l’épidémie de VIH / SIDA qui a suivi le génocide rwandais au milieu des années 1990 pour comprendre le lien direct entre les atrocités, les atteintes aux droits de l’homme et les crises de santé publique comme l’épidémie du SIDA“, a déclaré le fondateur d’EJAF Elton John.

“Grâce à nos amitiés avec la famille Manoukian et le producteur Eric Esrailian de l’UCLA, David et moi sommes devenus plus personnellement conscients du génocide arménien et sa pertinence concernant les questions sociales aujourd’hui. Le thème du film The Promise peut être interprété comme garder la promesse de se rappeler et d’apprendre des atrocités du passé, ainsi que de garder la promesse de mettre fin au sida. Chez EJAF, nous nous engageons à défendre The Promise et sensibiliserons ce film puissant qui utilise la narration classique pour inspirer les gens à agir aujourd’hui. Nous sommes honorés de partager le moment important de notre événement de la Nuit des Oscars pour présenter au public The promise . “ a déclaré Elton John.

En plus de partager la vision de l’EJAF pour défendre les droits de l’homme, l’équipe The Promise de Survival Pictures a pris l’engagement sans précédent de faire don de tout le produit du film à des organisations à but non lucratif, y compris à l’EJAF et d’autres ONG et de droits humains. Dans le cadre de cet engagement et pour inspirer généreusement les invités de la fête, Survival Pictures fera correspondre les promesses faites par les invités à l’EJAF par le biais d’achats de textes et d’enchères en direct effectués au cours de la fête de l’EJAF, avec pour objectif d’en faire une soirée record.

JPEG - 55.7 ko

Le Comité National Arménien d’Amérique (ANCA) a remercié Elton John pour son initiative dans un message Facebook

« Ce don est le premier du genre avec un film de cette envergure, nous voulions que le monde le sache et nous sommes incroyablement reconnaissants“, a déclaré David Furnish, président de l’EJAF. “Nous sommes honorés d’annoncer cette générosité, grâce au philanthrope, humaniste et ancien patron de la MGM Kirk Kerkorian, à la veille de la 25e soirée annuelle de l’EJAF Academy Awards Party. Non seulement The Promise s’engage à soutenir le travail d’EJAF, mais des fonds de contrepartie seront fournis pour inspirer d’autant plus les donateurs tout au long de l’événement et aux enchères en direct.

Survival Pictures a également développé une campagne d’impact social pour The Promise afin d’aider à sensibiliser le public mondial sur les génocides et les atrocités de masse des 20ème et 21ème siècles, sur la définition juridique du génocide et sur le déni historique. La campagne d’impact informera et inspirera les gens à prendre des mesures pour qu’ils deviennent partie-prenante du mouvement anti-génocide mené par des organisations de défense des droits humains comme l’EJAF, ainsi que les décideurs dédiés à mettre fin aux crimes contre l’humanité et traduire les auteurs en justice.

Le film parle d’une histoire d’amour au milieu de l’agitation croissante en 1914 en Turquie, menant aux horreurs du génocide arménien. Alors que la Grande Guerre se profile, le puissant Empire ottoman s’effrite. Constantinople, la capitale multiculturelle autrefois vibrante sur les rives du Bosphore, est sur le point d’être consumée par le chaos. Michael Boghosian (Oscar Isaac), arrive dans le centre cosmopolite en tant qu’étudiant en médecine déterminé à ramener la médecine moderne à Siroun, son village ancestral dans le sud de la Turquie où les musulmans turcs et les chrétiens arméniens ont vécu côte à côte pendant des siècles. Le Photo-journaliste Chris Myers (Christian Bale), n’est venu ici que provisoirement pour couvrir la géopolitique. Il est fasciné par son amour pour Ana (Charlotte Le Bon), une artiste arménienne qu’il a accompagné de Paris après la mort soudaine de son père. Lorsque Michael rencontre Ana, leur patrimoine commun arménien déclenche une attraction qui explose dans une rivalité romantique entre les deux hommes. Alors que les Turcs forment une alliance avec l’Allemagne et que l’Empire se retourne violemment contre ses propres minorités ethniques, ces passions conflictuelles doivent être reportées tandis qu’elles s’unissent pour survivre alors même que les événements menacent de les submerger. Des promesses sont faites et des promesses sont rompues. La seule promesse qui doit être tenue est de vivre et de raconter l’histoire.

« Le génocide arménien ne doit évidemment jamais être oublié et devrait être reconnu, mais les informations actuelles montrent que les mêmes modèles de violations des droits de l’homme sont reproduits dans de trop nombreuses régions du monde aujourd’hui », a déclaré le producteur Eric Esrailian. « Nous sommes honorés d’avoir le soutien d’Elton, David et toute la famille EJAF. En unissant nos forces, nous pouvons aider les populations dans le monde qui ont besoin d’aide en ce moment“.

posté le 24 février 2017 par Jean Eckian/armenews


PARIS
Soirée de gala de l’UMAF

L’Union médicale arménienne de France (UMAF) organise son dîner annuel samedi 11 mars à partir de 19h30.

JPEG - 80.3 ko

Samedi 11 mars à partir de 19h30
Westin Paris-Vendôme - 3 rue de Castiglione - 75001 Paris
Contact : Sylvie Chahinian - 06 20 52 31 21 - umafparis@gmail.com

posté le 24 février 2017 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Humanitaire  Paris 


AIDE INTERNATIONALE
L’Arménie envoie de nouveau des colis humanitaires en Syrie

L’Arménie a envoyé hier un nouveau lot d’aide humanitaire aux civils en Syrie qui subissent la guerre civile dévastatrice dans le pays.

Le ministère arménien des Affaires étrangères a déclaré qu’un avion de transport russe a livré 18 tonnes d’aide humanitaire - essentiellement des conserves - à une base aérienne russe à Khmeimim, dans le nord-ouest de la Syrie. Des photographies publiées par le ministère montrent que le personnel militaire russe décharge des colis d’un avion Ilyushin-72, en présence du consul général d’Arménie à Alep, Tigran Gevorgian.

JPEG - 79.4 ko

Les paquets de fournitures de secours portaient des inscriptions en arménien et en arabe : “Avec les vœux chaleureux de paix de l’Arménie au peuple frère de Syrie !“

JPEG - 129.9 ko

L’avion a été chargé avec la cargaison à la base aérienne d’Erebuni à Erevan lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté le ministre arménien de la Défense, Vigen Sargsian, et l’ambassadeur russe en Arménie, Ivan Volynkin.

JPEG - 193.9 ko

Sargsian a discuté de la livraison de l’aide avec le Premier ministre russe de la Défense, Ruslan Tsalikov, quand ils se sont réunis dans la capitale arménienne le 28 janvier.

JPEG - 194.4 ko

Le gouvernement arménien a déjà envoyé deux transports d’aide similaire vers la Syrie en octobre, à la suite des intenses combats à Alep. La ville ravagée par la guerre, tombée sous le plein contrôle du gouvernement syrien en décembre, abritait la majorité des quelque 80 000 Arméniens qui vivaient en Syrie avant l’éclatement du conflit sanglant.

JPEG - 142 ko

Seuls quelques milliers d’Arméniens syriens seraient encre à Alep à l’heure actuelle. Des milliers d’autres ont fui vers l’Arménie.

posté le 15 février 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



ARMENIE-SYRIE
Un avion arménien d’aide humanitaire chargé de 40 tonnes de produits de première nécessité parti d’Erévan est arrivé à Latakia en Syrie

Avec le soutien de la Russie, l’Arménie a envoyé une nouvelle aide humanitaire en Syrie. Chargés des biens de première nécessité, un avion-cargo a quitté hier l’aéroport « Erébouni » d’Erévan pour atterrir à Latakia (Syrie). « Nous envoyons 40 tonnes de biens en direction de la Syrie, aide destinée aux populations qui en ont besoin » dit Vicken Sarkissian le ministre arménien de la Défense. Il rappela également que c’est la deuxième aide similaire en direction de la Syrie en accord avec le président arménien Serge Sarkissian. Selon nos informations, l’avion-cargo a été mis à la disposition des autorités arméniennes par la Russie.

Krikor Amirzayan

posté le 15 février 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Humanitaire  Syrie